Sculpture d'un nez géant à Londres en 2012
Sculpture d'un nez géant à Londres en 2012 - Mikael Buck / Rex Featu/REX/SIPA

A l'heure de la communication, l'image et le son ne sont plus seuls à véhiculer messages et émotions. Voilà le sens olfactif qui s'en mêle. Les éclaireurs de Soon Soon Soon ont déniché trois innovations pour faire voyager les odeurs...

Le SMS se met au parfum

Dites-le avec des fleurs. Ou du moins le parfum des fleurs. L'oPhone, développé par le scientifique américain David Edwards et le Laboratoire (à Paris), permet d'envoyer une senteur. Votre interlocuteur, également équipé de l'oPhone reçoit alors un doux parfum personnalisé, grâce à des cartouches d'odeurs contenues dans l'appareil. L'oPhone devrait être commercialisé dans le courant de l'année. Varieté assurée pour tous les nez grâce à une base de données de plus de 10.000 senteurs, sans compter les créations élaborées par les utilisateurs.

Choisissez votre menu d'un nez assuré

Gourmet avisé? Smell-o-Vision vous permet de humer le menu du jour. Cette application, développée par le chef espagnol Andoni Luis Aduriz, ambitionne de transmettre des aperçus parfumé des plats servis dans son restaurant Mugaritz... Il suffit de parcourir le menu en ligne et de sélectionner un plat pour recevoir son fumet sur son téléphone. L'application utilise la technologie développée par la firme japonaise Scentee, qui permet d'envoyer par SMS des messages parfumés.

Le site qui sent bon

A Saint-Malo, Exhalia veut promouvoir le média olfactif. La société développe des systèmes de diffusion d'odeurs par voie informatique afin d'enrichir notre communication de ce sens particulièrement rélié aux émotions. L'un de leurs produits, iSampler, consiste en une clé USB à plugger sur son ordinateur. Lors de la visite d'un site partenaire, se met à diffuser des senteurs adaptées au contenu du site. Comme une odeur de revenez-y.

Mots-clés :