Avortements, sondes anales, zombies nazis… Le jeu vidéo «South Park» a été censuré dans plusieurs pays

JEU VIDEO Les censures ont été réalisées par Ubisoft pour des raisons marketing…

Benjamin Chapon

— 

Le jeu vidéo «South Park: Le bâton de la vérité».

Le jeu vidéo «South Park: Le bâton de la vérité». —

Un jeu vidéo tiré de l’univers du dessin animé «South Park», le premier à recevoir l’aval de Trey Parker et Matt Stone, créateurs de la série, est sorti mardi dans le monde entier. Reporté à de nombreuses reprises à cause de différents problèmes de réalisation, le jeu intitulé «Le bâton de vérité» a été développé par la société Obsidian et produit par Ubisoft.

Fidèle à l’esprit sarcastique, scatologique et volontiers vulgaire de la série, le jeu vidéo «South Park» a été censuré dans de nombreux pays.

Nazis en Allemagne, requins en Australie

Trey Parker a raconté au New York Times que ces censures, différentes selon les pays où sort le jeu, démontre qu’il existe encore des différences culturelles. «En Allemagne, on nous a censuré les zombies nazis. Les nazis sont interdits en Allemagne... Pourtant, je suis à peu près sûr que ce sont eux qui ont commencé, non?», a plaisanté le dessinateur.

En France, ce sont des scènes d’avortement sur un enfant et de sondes anales qui ont été censurées. En Australie, des scènes où le joueur doit massacrer des requins ont été retirées.

Des censures «marketing»

En lieu et place de ces scènes censurées, les développeurs du jeu se sont amusés à placer des messages ironiques. Pour l’Europe, il s’agit d’une image de statue grecque et d’un drapeau européen accompagnée du message: «Chers Européens, cette scène de sonde qui pénètre violemment l’arrière-train du personnage n’est pas pour vous.»

Ces censures ont été réalisées par Ubisoft pour des raisons de marketing, et non par les différentes instances nationales comme le Pan European EGame Information, chargé de la classification des jeux vidéo. 

Mots-clés :