Amazon veut faire livrer vos colis avant même que votre commande ne soit passée

HIGH-TECH – Le géant de l’e-commerce américain a déposé un brevet en ce sens…

Anaëlle Grondin

— 

L'entrepôt d'Amazon de Swansea, au Royaume-Uni, est grand comme 10 terrains de foot.

L'entrepôt d'Amazon de Swansea, au Royaume-Uni, est grand comme 10 terrains de foot. — REX FEATURES/SIPA

Amazon veut vous devancer. La firme américaine a déposé un brevet de «livraison anticipée» qui lui permettra de préparer une commande avant même que vous ne l’ayez passée et payée, et même de vous l’envoyer, selon le Wall Street Journal.

Des délais de livraisons encore plus courts

Mais comment le géant du commerce en ligne peut-il ainsi faire emballer les produits que vous comptez acheter alors que vous n’avez pas encore cliqué sur les articles de votre choix? Grâce aux algorithmes. Amazon se souvient de vos précédentes commandes, étudie vos habitudes, vos recherches sur son site, votre «wish list» et peut même analyser le déplacement du curseur de votre souris sur la plateforme et savoir si vous êtes longtemps resté sur un produit ou non.

L’entreprise aura alors une idée des achats que vous vous apprêtez à passer. Et pour que les délais de livraison ne vous fassent pas hésiter, elle enverra alors immédiatement les produits vers une plateforme de stockage pour qu’ils soient ensuite acheminés chez vous le plus rapidement possible.

Des articles acheminés par des drones?

Cette méthode permettrait à Amazon de dissuader les consommateurs de se rendre en magasin ou de commander ailleurs sur Internet. Mais elle a intérêt à être fiable. Une livraison d’article non désiré aurait un certain coût pour le géant américain. Ce dernier assure toutefois dans le brevet que «livrer des paquets à un client comme un cadeau promotionnel permet de fidéliser la clientèle». 

En décembre dernier, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, a annoncé que sa firme projetait d’utiliser des drones dans quelques années pour acheminer de petits colis chez ses clients en une demi-heure. Le brevet déposé par le géant américain ne précise pas si les articles seront livrés via Amazon Prime Air. Sollicité par le Wall Street Journal, le géant américain n’a pas souhaité s’exprimer au sujet de la «livraison anticipée».

Mots-clés :