Illustration: Le logo de Twitter sur plusieurs écrans, septembre 2013.
Illustration: Le logo de Twitter sur plusieurs écrans, septembre 2013. - Leon Neal / AFP

Anne Demoulin, avec AFP.

A quelques jours de son entrée en bourse, Twitter a dévoilé mardi une nouvelle présentation des messages sur son site, permettant l'affichage direct de photos et de vidéos en lieu et place du lien sur lequel l’utilisateur devait cliquer jusqu’à présent. Cette nouvelle fonctionnalité du site de microblogging ne fait pas l’unanimité chez les utilisateurs.

«Un bien meilleur rendu»

«Tous ces bons moments que vous partagez sur Twitter auront un bien meilleur rendu grâce aux photos et vidéos de Vine», le site de partage de vidéos du groupe, a déclaré un responsable de Twitter, Michael Sippey sur son blog.

«Ces tweets enrichis rapprocheront vos abonnés de ce qui se passe et leur donneront l'impression d'être vraiment avec vous», a-t-il ajouté. «Le fil Twitter sera plus visuel et plus engageant avec l'intégration directe de photos et de vidéos au centre des tweets», a-t-il précisé. Et certains utilisateurs adhèrent pleinement à cette philosophie.

«Lira-t-on encore du texte clairement?»

D’autres en revanche ne sont pas convaincus par ce changement. Cette nouvelle fonctionnalité fait que le site de microblogging se rapproche de plus en plus de celui de Facebook. Cela pourrait faire fuir les twittos.

La résistance à cette nouvelle fonctionnalité s’organise déjà sur le réseau social.

Les annonceurs en jeu

Twitter, qui revendique 200 millions d'utilisateurs dans le monde, pourrait faire son entrée en Bourse dès la semaine prochaine. Le réseau social a souvent été critiqué pour sa présentation austère en comparaison avec Instagram, racheté par Facebook l'année dernière.

La nouvelle fonctionnalité va permettre au réseau social d’augmenter considérablement ses revenus publicitaires. Les tweets promotionnels vont maintenant faire apparaître directement les bannières publicitaires sur le fil Twitter.

«La base de la communication sur Twitter réside en 140 caractères ou six secondes, mais on peut aller plus loin, en insérant des photos, des vidéos, en interagissant avec les utilisateurs», répondait justement ce mardi Olivier Gonzalez, le patron de Twitter France à la question de nos confrères des Echos «Les formats publicitaires ne sont-ils pas limités?».

Twitter espère lever 1,6 milliard de dollars, ce qui le valoriserait au total à quelque 11 milliards.