La tablette Surface Pro, de Microsoft, attendue en janvier 2013.
La tablette Surface Pro, de Microsoft, attendue en janvier 2013. - DR

P.B. avec AFP

La seconde tentative sera-t-elle la bonne? Après le flop de ses tablettes Surface, l'an dernier, Microsoft doit se reprendre. L'entreprise a annoncé lundi l'organisation d'un événement le 23 septembre où il devrait dévoiler une nouvelle version de ses deux tablettes, afin de défier l'iPad et ses rivales fonctionnant sous Android.

Selon les rumeurs, l'aspect des tablettes devrait peu changer. En revanche, Microsoft va booster le hardware. D'un côté, la tablette Surface RT devrait désormais s'appeler «Surface» et passer à un écran full HD 1080p. De l'autre, Surface Pro doit embarquer le nouveau processeur Intel Haswell, et bénéficier d'une autonomie plus longue, à environ sept heure contre cinq.

900 millions de dollars de pertes

Selon le cabinet de recherche IDC, seulement 900.000 Surface ont été vendues au premier trimestre et 300.000 au deuxième alors qu'Apple a écoulé sur les mêmes périodes respectivement 19,5 et 14,6 millions d'iPad.

Début août, Microsoft avait dû annoncer une baisse de 100 dollars du prix des versions haut de gamme de sa tablette, à 799 ou 899 dollars selon la capacité de mémoire. En juillet, le groupe avait déjà baissé de 30% le prix de la version entrée de gamme suite à des ventes mitigées: il était tombé de 499 à 349 dollars.

La mesure s'était traduite par une lourde charge de dépréciation de 900 millions de dollars dans les comptes du quatrième trimestre de l'exercice 2012-13 du groupe (clos fin juin).