Xbox One: Face aux critiques, Microsoft fait machine arrière sur les restrictions

16 contributions
Publié le 20 juin 2013.

CONSOLES - Le système de DRM sur les jeux d'occasion est mis à la poubelle, les jeux ne seront pas zonés et la console n'aura pas besoin de se connecter quotidiennement à Internet...

Microsoft a donc «entendu le message». Mercredi, le fabricant a annoncé un virage à 180° pour sa future Xbox One: jeux d'occasion, connexion à Internet, tout fonctionnera comme sur la Xbox 360 et sur la Playstation 4 de Sony, qui avait marqué des points à l'E3 en prenant le contrepied de son concurrent.

Dans le détail, «une connexion à Internet ne sera pas requise pour jouer à des jeux Xbox One en offline». Le joueur n'aura besoin d'un accès au Net qu'une seule fois lors de l'installation. Ensuite, «une connexion toutes les 24 heures» au réseau ne sera plus imposée, contrairement à ce que Microsoft avait annoncé début juin.

Du côté de l'occasion, Microsoft cède également à la pression de l'interweb. Vous pourrez «échanger, prêter, revendre, donner ou louer» des jeux sans restrictions, «comme c'est déjà le cas aujourd'hui sur Xbox 360». Les amateurs d'import pourront également jouer à tous les jeux, quel que soit leur pays d'origine.

Un pas en arrière

Le retour à la politique traditionnelle pour les disques est une bonne nouvelle pour le consommateur. En revanche, Microsoft a également mis au placard ses plans innovants pour le dématérialisé. Les jeux téléchargés «ne pourront pas être partagés» via le Cloud avec dix amis, écrit l'entreprise.

Concernant Kinect, rien n'a pour l'instant changé: vendue avec la Xbox One, la caméra sera au cœur de l'expérience. Le prix reste également inchangé à 499 euros, soit 100 euros de plus que la Playstation 4. A ce tarif, la console de Sony est toutefois dépourvue du Playstation Eye, vendu séparément à 49 euros.

Avec ce revirement, Microsoft se cale donc sur la politique de Sony. La décision suffira-t-elle à redorer une image abîmée par une communication désastreuse? Réponse en novembre avec les premières ventes.

>>PS4 ou Xbox One, ce changement vous fait-il pencher d'un côté ou de l'autre? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

* Philippe Berry

 
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr