La nouvelle console de Nintendo, la Wii U, a été présentée pour la première fois au salon de l'E3 de Los Angeles le 7 juin 2011.
La nouvelle console de Nintendo, la Wii U, a été présentée pour la première fois au salon de l'E3 de Los Angeles le 7 juin 2011. - REUTERS/Mario Anzuoni

P.B.

La Wii U connaîtra-t-elle le destin de la Dreamcast? Délaissée par les éditeurs-tiers, la console de Sega fut la dernière du constructeur. Et l'histoire semble se répéter, cette fois pour Nintendo, alors qu'Electronic Arts a confié au site Kotaku qu'il n'avait aucun jeu en développement pour la Wii U «à l'heure actuelle».

EA n'exclut pas d'y revenir. Mais dans l'immédiat, il semble que l'éditeur ait décidé de faire l'impasse sur la console de Nintendo. Traduction: pas de nouveaux Fifa, Madden, Battlefield ou Need for Speed, ni de futurs jeux Star Wars, dont EA a récupéré la licence. Un coup dur, accompagné d'une épée de Damoclès, avec un risque d'effet boule de neige vers d'autres éditeurs déçus par les ventes de leur première vague de jeux Wii U.

Des ventes en berne

Si la console de Nintendo s'est vendue à 3 millions d'unités dans le monde à son lancement fin 2012, la fabricant n'en a écoulé que 400.000 exemplaires au premier trimestre 2013. Aux Etats-Unis, les ventes sont catastrophiques: 55.000 en janvier, c'est huit fois que moins la Wii à la même époque. En avril, la Wii U s'est moins vendue que la Wii, pendant que Sony et Microsoft écoulaient environ chacun trois fois plus de leur vieille console.

Si le contrôle gestuel de la Wii avait séduit les casual gamers, la tablette qui accompagne la Wii U offre un intérêt ludique bien moins immédiat. Surtout, la console de Nintendo n'a fait que rattraper son retard de puissance sur la concurrence et devrait se retrouver largement dépassée avec l'arrivée de la PS4 et de la prochaine Xbox fin 2013. Nintendo n'a pas vraiment rassuré les joueurs en choisissant cette année de ne pas tenir de conférence spéciale à l'E3.

L'espoir pour Nintendo, c'est que des titres phares à venir (Pimkin 3, Super Smash Bros, 3D Mario et Mario Kart, en attendant un Zelda original) séduisent son cœur de cible et évitent à la Wii U de finir comme la Dreamcast. Mais si d'autres éditeurs l'abandonnent, la Wii U pourrait bien connaître un échec plus relatif, à l'image de la Gamecube.