Facebook Home, qui s'invite au coeur d'Android, a été présenté le 4 avril 2013.
Facebook Home, qui s'invite au coeur d'Android, a été présenté le 4 avril 2013. - DR

Anaëlle Grondin

Lorsque Mark Zuckerberg a présenté  Facebook Home la semaine dernière, le scepticisme était de mise. Alors que tout le monde s’attendait à un Facebook Phone, le patron du réseau social présentait une sorte de «super appli», Facebook Home. Elle n’est ni un téléphone, ni un système d’exploitation, mais un logiciel utilisant les fonctions d’Android pour le transformer en hub social centré autour de Facebook. Les sites spécialisés américains, curieux de voir ce que cela allait donner, ont pour la plupart testé le logiciel cette semaine dès sa mise en ligne outre-Atlantique (il faudra attendre encore quelques mois en France). De manière globale, ils ont été agréablement surpris par Facebook Home.

Mashable a surtout été séduit par l’interface, qui place Facebook au cœur de son smartphone. L'écran verrouillé est remplacé par un fil qui va afficher les statuts de manière visuelle, ou encore des photos de vos amis. Il suffit de tapoter l'écran pour voir l'image en grand ou de faire glisser votre doigt pour voir un autre statut. Vous êtes directement connecté à vos amis, sans avoir à passer par l'application. Même lorsque votre smartphone est verrouillé. Attention, Facebook Home rend visiblement accro au réseau social. «Ces dernières 36 heures, j’ai passé plus de temps sur Facebook que je ne l’ai fait ces trois derniers mois. J’ai "liké" des photos, commenté…», écrit Lance Ulanoff, journaliste de Mashable. Il précise que Facebook prend le pas sur les autres activités possibles, mais, «de manière surprenante, sans cacher le reste des applications». Il précise également qu’Android n’est pas altéré outre-mesure. Un bon point.

«Plus simple de garder contact avec ses amis» 

«Pour les fans de Facebook, il est désormais plus simple de garder contact avec ses amis et sa famille», écrit de son côté Engadget, qui a eu entre les mains le HTC First, premier smartphone à bénéficier directement de Facebook Home. Le rédacteur poursuit: «Facebook Home n’est pas parfait et ne convaincra pas les "non-Facebookiens" à commencer à «liker» ou commenter. Mais il est esthétiquement plaisant, et de manière surprenante, très bien fait pour une version 1.0».  Il souligne par ailleurs que si vous téléchargez Facebook Home sur votre smartphone Android, le logiciel est gratuit et peut être supprimé le jour où vous en aurez marre, où si vous devez vous concentrer sur un projet. Home n’est pas la meilleure chose pour la productivité, prévient Engadget.

CNET.com s’est laissé convaincre par plusieurs aspects de Home (quatre étoiles et demi sur cinq, «very good»). Le site met par exemple le système de chat en avant. Ce dernier «rend immédiatement accro» et s’avère «utile», peut-on lire. Point négatif: «Facebook Home vous force à réapprendre comment naviguer sur votre téléphone.» 

«Esthétique» et qui «fonctionne bien»  

Dieter Bohn, le journaliste de The Verge qui a testé le HTC First a beaucoup aimé l’expérience de chat lui aussi. Et «ceux qui sont à fond sur Facebook  aimeront certainement le "fil de couverture" de Facebook Home. Il est esthétique (…) et fonctionne bien», poursuit-il. En revanche, le rédacteur, qui aime customiser son smartphone, déplore le manque de fonctionnalités sur la page d’accueil, «trop simplifiée». Lui aussi avoue que Home le pousse beaucoup plus qu’avant à utiliser Facebook. Si Facebook tient sa promesse de mettre à disposition des mises à jour mensuelles et si ces mises à jour permettent d’aller au-delà de la page d’accueil repensée, « je ne serais pas surpris du tout de voir beaucoup de gens l’utiliser», conclut Dieter Bohn. 

«Pour ceux qui utilisent principalement leur smartphone pour surfer sur Facebook, c’est sûr, [Facebook Home] est sympa, mais il est loin d’être essentiel», tempère de son côté Pocket-Lint.