La révolution gestuelle de Leap Motion débarquera le 13 mai

11 contributions
Publié le 27 février 2013.

HIGH-TECH - Avec une commercialisation partout dans le monde à 80 euros, pour un périphérique annoncé 200 fois plus précis que Kinect...

De notre correspondant à Los Angeles

Moins d'un an après avoir bluffé tout le monde en vidéo, la startup Leap Motion passe aux choses sérieuses. L'entreprise a annoncé mercredi que son périphérique de contrôle gestuel, The Leap, sera commercialisé à partir du 13 mai, à 79,99 dollars, pour les clients ayant pré-commandé. Avec les taxes et les frais de port, cela fait 80 euros en France. Aux Etats-Unis, il sera aussi vendu par Best Buy. Asus le proposera en bundle de certains ordinateurs portables –en attendant une intégration au hardware.

Pour ceux qui ont raté notre reportage au siège de l'entreprise, à San Francisco, et au CES de Las Vegas, un rappel: The Leap est un périphérique USB de la taille d'un gros briquet; avec ses caméras, il crée un cube d'espace d'environ 60 cm de côté qui permet de contrôler son ordinateur avec de petits gestes comme Tom Cruise dans Minority Report. Il supportera Windows 7 and 8, and Mac OS X 10.7 and 10.8, et Linux, plus tard.

Avec une app store

Le principe est similaire à celui de Kinect, sur Xbox, à une différence près: il est 200 fois plus précis, selon l'ingénieur en chef, David Holz. On peut donc effectuer sans des gestes de faible amplitude, comme bouger son doigt pour faire défiler des images, ou zoomer dans Google Earth comme sur un iPad. En fait, The Leap peut reproduire tous les gestes tactiles et enfin rendre Windows 8 intéressant sur du vieux hardware. Et parce que l'on peut s'approcher jusqu'à 1cm du périphérique, on peut l'utiliser avec ses poignets reposés sur le bureau. Nous avons notamment essayé une version de Jenga que l'on contrôle avec une précision bluffante et un lag minimum.

Leap Motion a annoncé des partenariats avec le logiciel de design 3D d'Autodesk, Corel Painter ou encore Disney pour un jeu Wreck-It-Ralph, et ZeptoLab pour Cut the Rope. Depuis des mois, l'entreprise a ouvert sa SDK aux développeurs, qui pourront vendre leurs produits dans une app store.

Pour l'instant, The Leap est limité par des OS avant tout 2D. Mais Microsoft, et d'autres, expérimentent déjà sur des espaces de travail en 3D. L'avenir est à portée de doigt.

>> Sélection vidéo:

Painter Freestyle

Une simulation de harpe par Adam Somers

Philippe Berry
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr