Les smart glasses de Vuzix devraient être disponible dans la seconde moitié de 2013, à moins de 500 dollars.
Les smart glasses de Vuzix devraient être disponible dans la seconde moitié de 2013, à moins de 500 dollars. - P.BERRY/20MINUTES

Christophe Séfrin et Philippe Berry

De nos envoyés spéciaux à Las Vegas

Les smart glasses sont-elles l'avenir de l'informatique nomade? A Las Vegas, nous avons pu essayer un prototype de Vuzix, une entreprise spécialisée dans les écrans montés sur la tête et la réalité augmentée. La version commerciale devrait débarquer dans la seconde moitié de 2013, à moins de 500 dollars, jure Vuzix.

Pour l'instant, ces lunettes sont plus basiques mais également trois fois moins chères que l'ambitieux Project Glass de Google:

  • l'écran est limité à une résolution de 400x240 pixels.
  • il n'est pas transparent.
  • elles n'embarquent qu'un processeur limité et fonctionnent surtout en satellite du smartphone, via liaison Bluetooth
  • l'image affichée est en fait celle téléphone, quand celui-ci se trouve par exemple dans sa poche.
  • On navigue dans les menus via des boutons physiques sur le côté.
  • On peut prendre une photo avec la caméra frontale.
  • Vuzix promet des apps Android, notamment de reconnaissance vocale. L'intégration d'iOS reste floue.
  • Le design laisse pour l'instant à désirer, mais il pourrait évoluer.

La première impression? Que la technologie a du potentiel, mais qu'elle n'est pas encore totalement prête pour le grand public. Il faudra un écran de meilleure résolution pour lire du texte, avec des images/apps adaptées au petit format (comparable à celui t'un smartphone tenu à bout de bras). Surtout, le développement d'une véritable interface utilisateur construite de zéro sera indispensable. On peut imaginer, à terme, un mélange de contrôle vocal et gestuel, notamment via des technologies comme celles de la startup Leap Motion.

Le principal frein sera au final peut-être humain. Converser avec un individu équipé de telles lunettes est étrange. On se croit quelque part entre Terminator et la littérature cyberpunk. Malgré tout, l’œil de cet humain augmenté peut facilement alterner entre l'écran et son interlocuteur. On ne sait pas toujours si on a sa pleine attention, mais c'est déjà le cas quand une personne sort son téléphone portable à table et envoie des SMS pendant une conversation.

>> Pour le reste, voici nos impressions en vidéo. Si elle ne se lance pas, cliquer ici pour la version Dailymotion.