Un iPhone 4S d'Apple.
Un iPhone 4S d'Apple. - P.KOPCZYNSKI/REUTERS

P.B.

C'est le moment de sortir la boule de cristal et de faire le point sur les rumeurs et les spéculations, alors qu'Apple doit dévoiler sa nouvelle génération de smartphone, mercredi, à San Francisco.

Un écran plus long

C'est désormais une quasi-certitude. Après de nombreuses fuites en Asie, il semble acquis qu'Apple proposera un écran de 4 pouces. Il sera a priori plus long, mais pas plus large, selon iMore. Cela permettra à Apple d'afficher une ligne supplémentaire d'icônes. En revanche, le nouveau format (proche du 16/9 vs 3/2 pour les modèles précédents) et la nouvelle résolution (sans doute 1136x640 pixels) pourraient compliquer la vie des développeurs d'apps.

 

iPhone 5 ou iPhone?

La dénomination du téléphone empêche certains de dormir. L'invitation envoyée par Apple aux médias contient une ombre en forme de «5». Mais l'entreprise a déjà abandonné le chiffre pour l'iPad, sur le modèle des iPod et des Macbook.

 

De la 4G LTE, même en Europe?

Selon le Wall Street Journal, l'iPhone devrait embarquer une puce 4G/LTE (Long term evolution) compatible avec de nombreux réseaux aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Les opérateurs français étant largement en retard dans leur déploiement, cela n'aura que peu d'importance dans l'Hexagone, où les premières offres commerciales ne devraient arriver qu'en 2013 dans quelques villes pilotes. Chez Orange, on estime que seul 50% du territoire sera couvert en 2014. Aux Etats-Unis, les vitesses de la LTE sont globalement décevantes. Sur le papier, on peut atteindre un débit descendant de 100 Mbps. Et si des pointes à 40 Mbps sont parfois constatées, le débit moyen mesuré n'est que trois fois supérieur à celui de la 3G (6 Mbps vs 2 Mbps).

 

Pas de puce NFC?

La technologie de communication en champ proche, qui permet notamment de payer avec son smartphone, se développe doucement. Selon le consensus, Apple devrait encore faire l'impasse. Les puces NFC équipent déjà des modèles récents sous Android (comme les Galaxy Nexus ou S III) ou encore le futur Nokia Lumia 920 sous Windows Phone 8. Mais les commerçants équipés d'un terminal sont encore rares et il faudra sans doute encore un ou deux ans avant que la technologie se démocratise pour le grand public.

 

iOS 6

Le système d'exploitation a déjà été présenté par Apple. Comme Twitter dans iOS 5, Facebook se retrouve désormais intégré à l'ADN de l'OS, pour un partage simplifié vers le réseau social. Google Maps est, lui, écarté pour une app de cartes maison qui proposera un système de navigation tour par tour gratuit.

 

Le reste

Apple devrait adopter un connecteur plus petit, qui pourrait être similaire à la taille du micro-USB mais utiliser une technologie maison. Quid de tous les anciens périphériques? Selon iLounge, Apple proposera un adaptateur qui sera vendu 10 dollars/euros.