Nabil-Raee avait mis en scène un spectacle joué aux Rencontres l'an passé.
Nabil-Raee avait mis en scène un spectacle joué aux Rencontres l'an passé. - DR

Manuel Pavard

Le Créarc avait accueilli Nabil Al-Raee à Grenoble, en juillet 2011, pour les 23es Rencontres du jeune théâtre européen. Le directeur artistique du Théâtre de la Liberté de Jénine, en Cisjordanie, avait mis en scène un spectacle, présenté par sa troupe de jeunes comédiens palestiniens au Théâtre 145. Le 6 juin dernier, Nabil Al-Raee a été arrêté chez lui, en pleine nuit, par des soldats israéliens.

Grenoble, le trait d'union
« Il a été conduit dans un centre de détention, sans chef d'accusation ni possibilité de rencontrer un avocat, s'indigne Lisa El Ghaoui, membre du Créarc et maître de conférence à l'Université Stendhal. Selon Israël, l'arrestation est liée à l'enquête sur l'assassinat du fondateur du théâtre, en avril 2011, mais il n'y a aucune preuve. » Depuis, le Créarc sert de trait d'union à la mobilisation et « relaie les formes d'action », explique son directeur adjoint Romano Garnier. « Le but des Rencontres est de mettre des compagnies en réseau. C'est à Grenoble que Nabil Al-Raee a rencontré une troupe italienne, très impliquée dans son soutien. » Le Créarc a écrit aux élus grenoblois tandis que Lisa El Ghaoui se démène : pétition, article, Facebook… « La mobilisation sera au centre des prochaines Rencontres », prédit-elle.

Les 24es rencontres

Les 24es Rencontres du jeune théâtre européen se tiendront du 4 au 15 juillet dans différents lieux de Grenoble. Elles réuniront 18 troupes de 13 pays.