En 2011, les investissements ont repris.
En 2011, les investissements ont repris. - V. VIGNE-LEPAGE / PLEINS TITRES / 20 MINUTES

Le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun) semble plutôt satisfait du compte administratif 2011 qu'il vient de publier. En effet, le « versement transport » des entreprises, calculé au prorata de leurs effectifs, a progressé de 3,8 %, soit plus qu'avant la crise. Une tendance qui devrait se poursuivre, puisque son taux a par ailleurs été augmenté. Du côté des usagers, la situation est plus fragile : l'augmentation de fréquentation enregistrée (+ 5,5 %) n'est en fait qu'un rattrapage d'une année 2010 pleine d'aléas (manifestations sociales, événements de la Villeneuve, épisodes neigeux).
Cela n'a pas empêché 2011 d'être, pour le syndicat, « une année de reprise des investissements » : extension du tram B et création de la ligne E, renouvellement de bus, mise en accessibilité des quais, amélioration de services…
L'ADTC veille, malgré cela, à ce que « la suppression de lignes peu fréquentées dans un souci de maîtrise des charges ne crée pas un service à deux vitesses », affirme Monique Giroud, présidente. Et, face à la perspective d'un nouveau recours à l'emprunt - alors que le SMTC est en voie de désendettement -, elle promeut à nouveau le projet de création d'un péage urbain. « On peut étudier une solution non discriminante », assure la présidente qui sent les élus devenir « un peu réceptifs » à cette idée.
Véronique Vigne-Lepage