32 parents ont pris place dans la classe
32 parents ont pris place dans la classe - F. CARREL

Trente-deux parents ont pris symboliquement la place de 32 enfants lundi soir à la maternelle Barnave, à Saint-Egrève. Pour montrer « ce que serait le quotidien de l'école si la quatrième classe de l'établissement était fermée, expliquent-ils : un défi pour l'enseignant, une épreuve pour les enfants. »
L'an dernier, les parents avaient sauvé cette 4e classe en allant protester devant le rectorat. Cette année, ils ont choisi ce « sit-in » symbolique pour faire pression sur le comité technique du 28 juin prochain : « Celui-ci risque fort de prolonger la mise en observation de l'école jusqu'à ce qu'un comptage des élèves soit fait à la rentrée de septembre, explique Aurélie Vellement, mère de deux enfants scolarisés dans cette maternelle et porte-parole des parents délégués. Il nous manque un enfant pour atteindre le seuil théorique de 3 X 32 élèves par classe qui nous permettrait de garder notre 4e classe. » Mais, à 31 ou 32, l'effectif est incompatible avec la qualité de l'enseignement, estiment les parents qui vont présenter une pétition de plus 900 signatures au rectorat.C. F.