Grenoble mise sur sa musique

0 contributions
Publié le 15 juin 2012.

Chaque ville a sa musique. A Vienne, on se la joue jazz. A La Côte-Saint-André, on est plutôt Berlioz. Grenoble, elle, se distingue par son chic électronique et les groupes indépendants, mais aussi les concerts d'été populaires, chaleureux et offerts. C'est le constat de l'Office du tourisme (OT) qui propose cet été deux séjours autour de temps forts musicaux : l'un fin juin avec Fort en son, le festival de fanfares de la Bastille, l'autre fin juillet, en plein Cabaret frappé.
« Les fanfares drainent de véritables groupes de fans en France, explique Michel Lambert, directeur de l'OT. Et Cabaret frappé amène aussi un public d'autres régions. Pour tous, c'est l'occasion de faire la fête mais aussi de découvrir la ville. » Ainsi, le week-end « Fort en son » associe concerts et découverte de la Bastille ou du musée de Grenoble. Comme le séjour « Cabaret frappé », qui offre, avec ces visites, un pass d'entrée au festival. Point commun : le prix des deux packs, 65 et 85 €, est très raisonnable, dans l'esprit de la ville. « Le tourisme c'est aussi positionner une ambiance », ajoute Michel Lambert.F. R.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr