Reprise du dialogue chez Siemens

0 contributions
Publié le 1 juin 2012.

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Alors qu'avant la Pentecôte, les salariés CGT de Siemens ont bloqué plusieurs jours de suite le site de la rue de la Néva, cette semaine s'achève sur une reprise de dialogue. Direction et syndicats sont en effet ressortis du CE extraordinaire de ce jeudi avec le même sentiment de déblocage. Au centre des débats : le plan social mis en place en vue de la fermeture, en septembre 2012, de la ligne de production de disjoncteurs haute tension. Si 206 personnes (sur les 337 postes supprimés) ont trouvé, il y a un an et demi, une solution de reclassement, restaient 131 salariés, dont 90 ouvriers, sans solution « et qui ne pouvaient bénéficier des mesures d'accompagnement après l'arrêt de la production, explique Lucas Magrini, délégué CGT. Mais hier le discours de la direction a changé. »
Jacques Blanc, directeur des projets de développement de Siemens confirme : « Pendant un, ils pourront rester salariés de l'entreprise et se consacrer à la recherche d'un emploi. » Sous certaines conditions qui restent à définir.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr