Une voiture est en test actuellement
Une voiture est en test actuellement - Carbox

Florence Roux

Petite, voire discrète. Cette Clio blanche qui circule depuis la mi-avril dans Grenoble promet pourtant de changer la donne des transports dans l'agglomération. Dès la rentrée, en effet, une quarantaine de ses clones seront mis en service par le Conseil général de l'Isère (CGI), avec la société spécialisée Carbox, dans le cadre du dispositif d'autopartage interentreprises Lisa (ou Libre-service automobile).

« One way »
« Pour l'instant, nous ne sommes que cinq utilisateurs pour une voiture, modère Thierry Trombert, chargé du dossier au CGI et “usager-test”. Nous vérifions l'ergonomie de la page de réservation sur Internet ou la bonne ouverture du véhicule avec une carte. Enfin tous les détails de fonctionnement courant du système. »
Cette phase de tests préfigure en fait l'expérimentation qui débutera en septembre pour trois ans. Les 40 premiers véhicules seront mis à disposition des salariés du CGI, du CHU et d'entreprises locales (en cours de sélection), sur les parkings de leurs employeurs mais aussi près des gares, pour leurs besoins professionnels ou privés. « On va alors tester la pertinence de l'autopartage professionnel en « one way », explique Thierry Trombert. C'est-à-dire la possibilité pour les utilisateurs de prendre un véhicule à un point A pour le restituer en B. Et plus seulement, comme dans les systèmes interentreprises actuels, avec la seule possibilité d'un trajet en boucle, et retour obligatoire en A. »

Les objectifs

Lisa concernera 100 sociétés, de 5 000 à 10 000 utilisateurs et jusqu'à 200 véhicules, dont certains électriques. Objectif : atteindre 30 % du trafic en « one way » et passer de deux trajets par jour par voiture à cinq. Coût pour le CGI : 300 000 € sur 3 ans.