Le Méliès ouvrira ses portes dans le quartier de Bonne en novembre 2011 (perspective).
Le Méliès ouvrira ses portes dans le quartier de Bonne en novembre 2011 (perspective). - J. -F. Michel / AKTIS ARCHITECTURE

Chantal Féminier

Le quartier de Bonne a vécu hier l'avant-dernière étape de son aménagement : le lancement du chantier d'un ensemble immobilier rue Lazare-Carnot comprenant 2 800 m2 de bureaux, une résidence privée pour seniors et… le cinéma d'art et d'essai Le Mélies, qui connaîtra là sa seconde vie. « Installés rue de Strasbourg depuis 1967, explique Bruno Thivillier, son directeur, nous souhaitions agrandir l'échelle de diffusion de ce cinéma de qualité à l'ensemble des Grenoblois. Mais avec un seul écran, c'était difficile. » A Bonne, le scénario devient possible.

Découvrir le ciné dès 3-4 ans
« Le Mélies a trouvé un très bel emplacement et sera lui-même un élément d'animation du quartier », approuve Loïzos Savva, architecte de cet ensemble. « Outre les trois salles de diffusion, nous aurons un café et des salles dédiées à l'éducation à l'image, poursuit Bruno Thivillier, car nous travaillons auprès des jeunes publics dès 3-4 ans. » Mais pas que… Le Mélies séduit aussi les plus âgés. La preuve : Icade a déjà vendu 87 des 90 logements seniors mitoyens.
La construction (2,4 M€) sera financée par la Ligue de l'enseignement de l'Isère, propriétaire du cinéma associatif, et par des subventions (Région, Département et Ville). Quant au quartier, il connaîtra sa dernière étape avec la construction, en 2012 , d'un hôtel 4* du groupe Radisson.

le MéliÈs fin 2011

3 salles de cinéma524 places6 à 7 séances par jour16 longs métrages par andes lieux d'éducation à l'image, un bar avec « produits de qualité »