Grenoble sera-t-elle encore élue «ville la plus accessible pour les handicapés» en 2014 ? Les signes concourent pour répondre oui, même si rien n'est moins sûr. En effet, Michel Destot et les quatre organisations syndicales de la Ville ont signé ce lundi un protocole d'accord, le troisième depuis 2004, pour renforcer «l'emploi et l'intégration des personnes en situation de handicap».

Les dix articles du pacte portent sur le recrutement, la mobilité ou encore les conditions de travail. «Une politique volontariste» saluée par Bernard Gaillard, délégué syndical de la CFTC, même s'il appelle à «faire plus d'efforts pour les catégories A et B».

«Toujours les mêmes entreprises qui recrutaient»


Mais la municipalité n'est pas la seule à s'être penchée sur la question. Stéphane Rivière, ancien conseiller en recrutement, est un habitué des salons. «J'en avais un peu marre. C'est toujours les mêmes entreprises qui recrutaient des personnes en situation de handicap. Pourtant, beaucoup d'autres avaient des postes ouverts mais ne savaient pas à qui s'adresser pour se rendre visible. J'ai eu envie de fluidifier le marché», témoigne-t-il. C'est comme ça qu'est né le site Internet talenteo.fr, le premier réseau social professionnel alliant emploi et handicap : «Sur la plateforme, les candidats et les recruteurs se rencontrent selon leurs affinités, comme dans un site de rencontres. Ils se créent un profil et se contactent. C'est aussi un espace où on échange des informations sur les offres de formation, par exemple. Les inscrits ont ce réflexe collaboratif», précise Stéphane Rivière.

■ Entretien masqué

Dans le cadre du Mois de l'accessibilité, qui a débuté le 14 septembre, le site Talenteo, premier réseau social professionnel alliant emploi et handicap, organise le premier « job dating dans le noir » en France. Pour dépasser les préjugés et ne voir que le talent.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.