Cette start-up vacasser la baraque

Initiative Une équipe grenobloise propose plans d'architecte et permis de construire à prix cassés

Souhir Bousbih

— 

Victor Thoulouze aurait pu être architecte comme son père, mais ce jeune homme de 23 ans à la fibre commerciale a préféré intégré l'Ecole de Management de Grenoble. Son histoire familiale l'a pourtant rattrapée, pour lui inspirer un projet inédit en France. «Mon père entrepose dans ses archives des dizaines de plans dont il ne se sert plus. Je trouvais ça dommage de voir tout ce travail qui pouvait encore servir stocké. Et un jour, j'ai eu une idée», explique le jeune homme. Avec un copain de promo, Grégoire Leveque, ils intègrent l'incubateur de leur école et lancent leur start-up, Archionline. Le concept : permettre à des particuliers d'acheter des plans d'architectes et des permis de construire en ligne à prix cassés. «Vu que les plans existent déjà, les architectes ne facturent plus le temps passé dessus. On peut réaliser des économies importantes», poursuit Victor Thoulouze. Pour 300 € en moyenne, le client sélectionne un plan adapté à la typologie de sa ville et le reçoit à domicile. Du jamais vu.

« Le Zara de l'architecture »


François Thoulouze, le père de Victor, fait partie des dix architectes qui ont adhéré au projet. Mais papa ou pas, il a fallu le convaincre. «Nous sommes formatés pour faire du sur-mesure. Or seule 8 % de la population peut se payer nos services. Avec ce projet, j'ai compris qu'on pouvait avoir plus de visibilité, nous qui en manquons, et faire économiser des milliers d'euros à des gens. Tout le monde y gagne.» Son fils va plus loin : «Nous voulons être le Zara de l'architecture, rendre accessible à tous des produits auparavant réservés à un petit nombre. On bouleverse le marché de la maison individuelle». Avec une équipe élargie, le site vise 100000€ de bénéfices.

■ Un projet qui interroge la profession

Acheter des plans à bas prix est-il risqué ? C'est la question que se pose Vincent Gasnier, architecte à Archiplus : «on ne peut pas décliner notre travail. Si le terrain est inadapté pour le plan, que fait-on ?» François Thoulouze se justifie : «nous ne sommes que des éditeurs. Nous mettons en lien l'architecte qui a dessiné le plan avec le client pour s'assurer de la faisabilité du projet. Lui seul peut décider de donner le permis de construire».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.