Coluche : c'est l'histoire d'un accident

19 juin 1986, vers 17 h. Coluche meurt sur sa moto, après avoir percuté un camion, sur une route départementale entre Cannes et Grasse. L'humoriste adoré des Français, encore plus populaire depuis qu'il avait créé les Restaurants du coeur.

©2006 20 minutes

— 

 

  — no credit

19 juin 1986, vers 17 h. Coluche meurt sur sa moto, après avoir percuté un camion, sur une route départementale entre Cannes et Grasse. L'humoriste adoré des Français, encore plus populaire depuis qu'il avait créé les Restaurants du coeur.

Vingt ans plus tard, un livre jette un doute sur les causes de sa mort. Coluche, l'accident* conteste la thèse de l'accident. Son auteur, Antoine Casubolo, a repris le travail d'un confrère, Jean Depussé, mort en avril dernier, qui avait enquêté pendant des années sur l'affaire.

Sans apporter de réponse précise, l'ouvrage met en relief des éléments troublants. Les témoignages de Ludovic Paris et Didier Lavergne (lire ci-dessous), les deux amis de Coluche roulant derrière lui le jour de la collision, s'opposent à la version officielle. Non, Coluche ne roulait pas vite, le choc n'a pas eu lieu dans un tournant, et le camion n'était pas engagé en travers de la route.

Coluche le gêneur, celui qui pouvait tout dire et ridiculiser les politiques en étant un présidentiable sérieux en 1981, a-t-il été éliminé ? Et par qui ? L'ouvrage laisse planer l'idée, accusant sans vraiment les nommer les services spéciaux, et s'appuyant sur les thèses d'une ancienne barbouze et d'un ex-flic. Anonymes, forcément.

B. B.

* Aux éditions Privé.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.