Les bourses européennes dégringolent

FINANCE La santé économique et budgétaire de la zone euro ne rassure pas les investisseurs...

Avec agence

— 

Des traders à la Bourse de Franckfort, le 4 mai 2010.

Des traders à la Bourse de Franckfort, le 4 mai 2010. — M.LECKEL/REUTERS

Après un lundi euphorique, c’est le vendredi noir pour les bourses européennes, qui ont toutes dévissé. La bourse de Paris a clôturé en recul de 4,59% à 3.560,36 points. Francfort a, de son côté, chuté de 3,12% à 6.056,71 points. La bourse de Londres cède 170,88 points soit 3,14% par rapport à la clôture de jeudi, à 5.262,85 points. Les dégringolades sont plus importantes encore pour les Bourses de Madrid (-6,64% à 9.341,7 points) et Milan (-5,26% à 19.781 points).

Ces fortes baisses suivent de fortes hausses en début de semaine, dans la foulée de l’annonce du méga-plan de soutien annoncé lundi par l’Europe et le Fonds monétaire international. A ce titre, le CAC 40 avait connu une progression exceptionnelle en début de semaine, à +10%, avant de retomber cinq jours plus tard à –4,5%, tout en restant légèrement positif. Entre temps, les inquiétudes sur la crise grecque ont repris, avivées par une éventuelle contagion à l’Espagne ou au Portugal.

Les investisseurs semblent toujours inquiets pour la santé financière de la zone euro, surtout sur un éventuel impact sur la croissance des plans de rigueurs annoncés par différents gouvernements. Toutes ces incertitudes plombent l’euro, qui a chuté vendredi à son plus bas taux depuis 18 mois, à 1,2424 dollars


Mots-clés :