Des chauffeurs de bus de la compagnie des Courriers de l'Ile-de-France (CIF) se tiennent près de bus au siège d'une des entreprises de transport en commun de Villepinte, le 2 avril 2010.
Des chauffeurs de bus de la compagnie des Courriers de l'Ile-de-France (CIF) se tiennent près de bus au siège d'une des entreprises de transport en commun de Villepinte, le 2 avril 2010. - AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON

Avec agence

Une compagnie de CRS a été déployée à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) après de nouveaux caillassages de bus samedi qui ont conduit les chauffeurs à cesser partiellement le travail, a annoncé dimanche la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Dans la soirée de samedi, un groupe de vingt à trente personnes, cagoulées, ont brûlé quatre véhicules à Tremblay-en-France avant de caillasser un bus des Courriers d'Ile-de-France (CIF) alors qu'il transportait des passagers. Un bus des Transports Rapides Automobiles (TRA), desservant lui aussi la ville, a également été pris pour cible, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Droit de retrait

Après cette nouvelle attaque contre des bus, la troisième en un peu plus d'un mois à Tremblay-en-France, les chauffeurs des CIF ont de nouveau fait valoir leur droit de retrait et ont cessé le travail sur trois lignes. Le déploiement des CRS a toutefois permis le maintien du trafic sur les autres lignes assurées par les CIF ainsi que sur la totalité de celles des TRA, selon la préfecture. Le nouveau préfet du département, Christian Lambert, s'est rendu sur place afin d'évaluer le renforcement du dispositif policier, précisait-on de même source.

Reprise totale du trafic mardi

La reprise totale du trafic est attendue pour mardi matin, au lendemain d'un «atelier» destiné à décortiquer les mesures de sécurité proposées par les CIF et qui doit se tenir lundi à la préfecture de Seine-Saint-Denis, a-t-on ajouté de même source. Après de précédentes attaques contre des bus à Tremblay-en-France, les autorités avaient décidé fin avril de déployer 50 policiers dans le cadre d'une police des transports dans toute la Seine-Saint-Denis, pour les compagnies CIF et TRA.

>> Retrouvez notre reportage à Tremblay, avec un chauffeur de bus