Chantal Jouanno: «Des solutions radicalement nouvelles»

66 contributions
Publié le 21 janvier 2010.

EXCLUSIF - La chef de file de l'UMP à Paris dévoile son programme parisien pour les régionales à «20 Minutes»...

Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie et chef de file de l’UMP à Paris pour les élections régionales de mars, présentera son programme ce soir. Elle l’annonce dans 20 Minutes.
 
Quelles sont les priorité de votre programme?
Il se décompose en trois parties: vie quotidienne, écologie populaire et épanouissement à Paris.
 
Que promettez-vous en matière de transports?
Il faut automatiser les lignes 1, 4 et 14, qui seront ouvertes toute la nuit le weekend. A terme, il faudra aussi le faire sur la 13. Je veux de la vidéosurveillance reliée aux services de police pour les bus de nuit, les premiers et les derniers métros et RER. Il faut aussi encourager les déplacements alternatifs. Je vais proposer la création d’un bonus Co2 pour les modes de transport comme l’autopartage ou le scooter électrique.
 
Faut-il de nouveaux aménagements de voirie?
Oui. Je veux doubler le nombre de kilomètres de pistes cyclables à Paris, pour atteindre environ 750 km. Concernant la fermeture à la circulation des voies sur berge que veut le maire de Paris, je pense que l’on peut dans un premier temps aménager les quais non utilisés. Vers la tour Eiffel par exemple, on pourrait installer des pistes cyclables, des bouquinistes, des expositions temporaires. Il faut se poser la question à terme d’un péage urbain, de la couverture du périphérique, de la densification. Pourquoi ne ferait-on pas un Grenelle de Paris pour trancher ces questions? De toute façon, il faut casser les conservatismes de la pensée pour aller vers des solutions radicalement nouvelles.
 
Quelles sont vos ambitions dans le domaine du logement?
Paris doit atteindre les 20% de logements sociaux, c’est évident, mais il faut que ce soient des logements nouveaux, alliant le logement social et le logement intermédiaire, c’est-à-dire pour les plus modestes comme pour les classes moyennes. Pas d’anciens immeubles que l’on transforme. Nous voulons créer une aide spécifique régionale pour les maires bâtisseurs. Il faut aussi construire du logement étudiant. Je m’engagerai à en créer 5 000 sur mon mandat, à la Cité universitaire, aux Batignolles, à Masséna, et pourquoi pas sur un pont construit sur la Seine.
 
Vous êtes secrétaire d’Etat à l’Ecologie. Que prévoyez-vous pour Paris en la matière?
Il faut aller plus loin avec un objectif de -30% d’émissions de gaz à effet de serre, car il y a un gros potentiel d’économies dans les logements parisiens. Ils consomment 30 à 50% de plus que la moyenne nationale. La rénovation coûte très cher, car les immeubles sont classés, le bâti est plus dense, toujours habité. L’UMP proposera que la région lance un prêt à taux zéro supplémentaire pour aider les particuliers qui n’ont pas les moyens. Il y a aussi un gros potentiel sur nos toits pour produire de l’énergie. Je veux que tous les nouveaux toits de Paris soient solaires ou végétalisés. La région doit porter les subventions pour ce type d’aménagement à 80 % du montant, contre 50 à 60% aujourd’hui.
 
Comment sensibiliser les Parisiens aux démarches écologiques?
Je veux créer des «ambulances vertes», des conseillers en environnement intérieur qui se déplaceraient chez les particuliers pour les conseiller. Lorsque vous avez un enfant allergique ou que vous êtes sensible aux ondes électromagnétiques, par exemple. Des emplois en service civique volontaires pourraient être créés dans ce sens.
 
Comment sensibiliser ceux qui ne sont pas parisiens, mais usagers de Paris?
Je prévois un clin d’oeil en direction des touristes : ils pourraient bénéficier d’un passeport climat, qui leur donnerait accès à des coupe-file pour des musées ou des entrées gratuites s’ils utilisent les transports en commun.

Propos recueillis par Magali Gruet
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr