Fusillade à Lyon: Une personne interpellée

154 contributions
Publié le 14 décembre 2009.

FAIT DIVERS - Selon un témoignage, le jeune homme tué dimanche soir, âgé de 12 ans, se trouvait là par hasard...

L'enquête se poursuit ce lundi, après qu'un jeune adolescent de 12 ans a été tué à Lyon. Selon le procureur de la république de Lyon Xavier Richaud une personne qui intéresse les enquêteurs a été interpellée.

Dans le quartier Mermoz sud (Lyon 8e), lundi matin, la colère marquait  les visages des jeunes regroupés aux abords du bureau de tabac, devant lequel dimanche en fin d’après-midi, un adolescent a été abattu lors d’une fusillade et un autre blessé. Sur la place Latarjet où s’est joué le drame, les regards sont méfiants. Seul l’un des jeunes, qui a assisté à la scène dimanche, souhaite témoigner.

«Elles sont allés chercher des grands de Bron. Ils sont venus ici, une bagarre a éclaté»

Zakaria a 15 ans et vit dans le quartier. Dimanche après-midi, il était sur la place avec d’autres «gars» lorsque «des filles de Bron qui traînent toujours dans le coin sont passée». «On leur a mal parlé. Elles sont allés chercher des grands de Bron. Ils sont venus ici, une bagarre a éclaté», raconte l’adolescent.

Après la rixe, poursuit-il , «quatre mecs cagoulés sont revenus en voiture pour se venger. Ils ont tiré sur n’importe qui. Nous on a réussi à s’enfuir, mais ils ont tiré sur un gamin de 12 ans (et non pas 15 ans, comme cela avait été indiqué premièrement ndlr) qui n’avait rien à voir dans cette histoire. Il allait juste à l’épicerie», ajoute Zakaria, habitué aux rivalités entre les deux quartiers. «Mais là ce n’était qu’une petite bagarre, on ne savait pas que ça allait aller aussi loin».

Selon le journal Le Progrès, la scène a été d'une violence inouïe, en quelques secondes, un jeune de 12 ans s'est écroulé mortellement touché de trois balles dans le corps. Un de ses amis, âgé de 17 ans, a été blessé à la jambe. Ses jours ne sont pas en danger. Il a pu être interrogé par la police.

Une douzaine d'impacts

D'après les premiers éléments, le petit groupe de jeunes était sur le trottoir quand une voiture s'est approchée. Des tirs nourris ont éclaté depuis l'arrière du véhicule, semant la panique. Les secours arrivés sur les lieux ont tenté en vain de réanimer la victime.

Le parquet a saisi la brigade criminelle de la sûreté départementale du Rhône. Pas moins d'une douzaine d'impacts ont été relevées, essentiellement sur la vitrine d'un bureau de tabac loto ouvert en cette fin d'après ainsi que l'alimentation générale située juste à côté. Les douilles retrouvées sur place semblent témoigner de l'utilisation d'au moins deux armes dont l'une serait automatique.
Elisa Frisullo et M. D.
Mots-clés
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr