Education: 40% de grévistes dans les collèges et lycées... 15% d'après le ministère

MOBILISATION C'est ce qu'affirme le premier syndicat du second degré Snes-FSU...

B.D. avec agence

— 

Les syndicats misent sur une mobilisation au moins aussi massive jeudi que le 29 janvier pour arracher au gouvernement de nouvelles mesures pour les salariés, alors que le chapelet des suppressions d'emplois a encore accentué la tension sociale en pleine dépression économique.

Les syndicats misent sur une mobilisation au moins aussi massive jeudi que le 29 janvier pour arracher au gouvernement de nouvelles mesures pour les salariés, alors que le chapelet des suppressions d'emplois a encore accentué la tension sociale en pleine dépression économique. — Valery Hache AFP/Archives

La première grève de l’année depuis la rentrée. Ce mardi, les fédérations FSU et Ferc-CGT appellent les enseignants à la grève et à des manifestations pour dénoncer les suppressions de postes, la réforme de la formation des enseignants et obtenir une meilleure revalorisation des salaires des professeurs.

Selon le premier syndicat du second degré Snes-FSU, l'appel à la grève a été suivi par «près de 40% des personnels» des collèges et lycées publics.

La grève pourrait également avoir des conséquences dans les écoles maternelles et élémentaires: 31% des enseignants devraient être en grève, prévoit le SNUipp-FSU (premier syndicat en primaire), alors que le ministère de l'Education nationale n'avait pas communiqué de chiffres lundi soir. Les départements les plus concernés devraient être la Drôme, la Haute-Vienne et la Seine-Saint-Denis (55% de grévistes), les Alpes-Maritimes, la Creuse, l'Indre-et-Loire et les Landes (50%).

Le ministère de l'Education nationale ne fait pas le même calcul: il annonce 13,39% des enseignants dans le primaire et 12,26% dans les collèges et lycées. La loi de 2008 sur le droit d'accueil oblige les communes à organiser un accueil des élèves à partir du moment où plus de 25% des enseignants d'une école primaire se sont déclarés grévistes.

Maternelles, élémentaires et enseignement supérieur touché


Dans le supérieur et la recherche, l'Unef, Sud étudiant et les associations Sauvons l'université (SLU) et Sauvons la recherche (SLR) ont aussi appelé à des mobilisations (assemblées générales, grève) et à se joindre aux manifestations des personnels de l'Education nationale.

À Paris, le cortège partira à 14h30 de Port Royal (14e arrondissement) pour rallier Saint-François-Xavier (7ème): les enseignants rejoindront le cortège des postiers entre 15h00 et 15h30, Boulevard du Montparnasse.

>> Et vous comment allez-vous vous organiser pour faire garder vos enfants en cette journée de grève? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous.