Jean-Pierre Treiber clamait son innocence.
Jean-Pierre Treiber clamait son innocence. -

20minutes.fr

Le Figaro magazine va publier samedi des photos de Jean-Pierre Treiber en cavale, selon lepoint.fr. Détail qui risque de faire couler de l'encre, ces photos, authentifiées par les proches de Treiber auraient été prises par... des caméras de police.

Dans la recherche qui les mobilise depuis l'évasion du suspect n°1 de l'affaire Giraud, le 8 septembre, les policiers avaient en effet placé sous surveillance le petit village de Bréau (Seine-et-Marne). Notamment un arbre, dans lequel Treiber disait avoir gravé un coeur, lors d'une des lettres adressées à sa visiteuse en prison. La silhouette de l'évadé a été repérée par les caméras. Selon Le Point, il porte maintentant des lunettes et semble «physiquement marqué par la cavale».

Certains journalistes qui suivent de près l'affaire auraient reçu un e-mail leur proposant des chichés de Jean-Pierre Treiber, qui avec ces photos donne une nouvelle fois l'impression de narguer ceux qui sont sur ses traces.

Le parquet d'Auxerre a d'ailleurs déploré jeudi la «présence massive» de journalistes sur les lieux où le détenu en cavale Jean-Pierre Treiber a pu trouver refuge, estimant qu'ils «perturbent gravement le déroulement de l'enquête». «Avec une telle foule, il est bien certain que M. Treiber - en cavale depuis le 8 septembre - ne remettra pas les pieds dans ces lieux avant longtemps», a déclaré à l'AFP le procureur d'Auxerre, François Pérain.