Un restaurant au bord du vide

0 contributions
Publié le 14 septembre 2009.

« C'est vraiment magique », s'extasie Laurent, 40 ans ce samedi soir, au pied de la grue qui va bientôt l'emmener dans le ciel de Paris. Invité par son épouse, il vient de découvrir où il passera sa soirée d'anniversaire. « Vous faites partie de l'organisation ? », lance-t-il à un homme aux cheveux poivre et sel. « Oui c'est ça, mais plutôt côté cuisine », répond-il amusé. L'homme, c'est Alain Passard, chef du restaurant parisien l'Arpège. Nouvelle émotion pour Laurent : « Manger chez Passard, c'est mon rêve depuis des années... », lâche-t-il. Du champagne le plus fin aux lustres de cristal, la soirée a tout du conte de fées.

« En pleine sinistrose, je voulais faire rêver les gens », explique Bruno Hameurt, organisateur de l'événement (jusqu'à demain soir) avec son magazine, Cuisine créative. Une sortie au prix fort : 924 euros le dîner. Mais on trouve une grande diversité parmi la vingtaine de convives : à côté du rentier qui se décrit comme « un mécène, dont la passion est d'organiser des soirées privées », on croise Aïcha et Stella, deux amies lyonnaises, dont la première a été invitée par sa société. Une fois les passagers harnachés aux sièges, l'ascension peut commencer en douceur. « Nous allons à 25 m de hauteur, le vent y souffle à 7 m par seconde », annonce le responsable de la sécurité. Le panorama se dévoile au-dessus du jardin des Tuileries et les conditions sont idéales : pas un nuage à l'horizon, un coucher de soleil qui se reflète sur la Seine. Les applaudissements fusent et on en oublierait presque le dîner. Petits légumes aux saveurs étonnantes, volaille à la cuisson parfaite... Le repas est succulent, mais l'heure en altitude file à toute allure. Le dessert à peine servi, il faut déjà redescendre, tandis que les étoiles pointent le bout de leur nez. W

Pierre Boisselet
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr