«Clodogame», un jeu puant selon le gouvernement

INTERNET Benoist Apparu s'est indigné du principe du site, qui invite à incarner un SDF cherchant à soritir de la rue...

20 Minutes

— 

Le jeu consisteà sortir de la rue par tous les moyens, y compris violents.

Le jeu consisteà sortir de la rue par tous les moyens, y compris violents. — DR

Ses créateurs parlent de second degré, le secrétaire d'Etat au Logement d'atteinte à la dignité humaine. Benoist Apparu a condamné hier la mise en ligne de «Clodogame», un jeu de stratégie où l'internaute incarne un SDF dont le but est de sortir de la rue et de devenir châtelain. Et tous les moyens sont bons: s'acheter un animal de compagnie pour apitoyer les passants, apprendre à jouer d'un instrument de musique, mais aussi se battre avec d'autres sans-abri ou braquer la sandwicherie du coin, le tout en surveillant son taux d'alcoolémie.

>>> Retrouvez les explications du responsables français du site en cliquant ici.

Si Benoist Apparu est «indigné» et a demandé aux services juridiques du ministère d'étudier les possibilités d'intervention, Jean-Baptiste Bertrand, porte-parole de l'éditeur du jeu - l'allemand Farblut Entertainment -, se dit «surpris par la réaction du gouvernement. C'est du second degré, et les actions violentes ne sont qu'une infime partie du jeu.» Pourtant, la version allemande avait déclenché exactement la même polémique lors de son lancement il y a un an. Ce qui ne l'empêche pas aujourd'hui de revendiquer 2 millions de joueurs. Farblut Entertainment espère bien surfer sur ce succès: trois autres versions - espagnole, polonaise et britannique - ont déjà vu le jour ces derniers mois.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.