Nicolas Sarkozy et neuf membres de l'UMP visés par des menaces

307 contributions
Publié le 3 mars 2009.

ENQUETE - Le texte est toujours le même: «Vous n'êtes que des morts en sursis»...

Les noms s'accumulent dans l'affaires des balles 9mm. On apprenait ce mardi matin qu'Alain Juppé avait reçu lundi un courrier proférant des menaces de mort à son encontre, accompagné d'un projectile. On sait, depuis, que plusieurs autres personnalités de la majorité ont reçus ce même courrier: Nicolas Sarkozy lui-même mais aussi Christine Albanel, Michèle Alliot-Marie et Rachida Dati.

«Le Monde» rajoute cet après-midi de nouveaux noms à la liste: Frédéric Lefebvre, député des Hauts-de-Seine, Christian Vanneste, député du Nord et Jean-Paul Alduy, maire de Perpignan et sénateur des Pyrénées-Orientales sont cités par le corbeau anonyme dans les lettres reçues par les responsables politiques. Ils pourraient donc recevoir une missive du même type.

En tout, dix responsables politiques sont visés par ces menaces. D'après «Le Monde», le texte, imprime et photocopié, est toujours le même: «Ministres, députés, sénateurs pourvoyeurs de lois liberticides, et fascistes... Vous n'êtes que des morts en sursis».

Menaces en série

La semaine précédente, c'est le sénateur UMP de Lozère, Jacques Blanc qui avait reçu une missive et une cartouche par la poste. Le nom d'Alain Juppé était déjà cité, de même que ceux de Nicolas Sarkozy, Michèle Alliot-Marie et Rachida Dati. Le 9 février, Raymond Couderc, maire de Béziers (Hérault), avait lui aussi reçu des menaces écrites, accompagnées d'une balle de calibre 38. Le président et ses deux ministres étaient également cités.

Une enquête préliminaire sur ces courriers de menaces a été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris et confiée à la brigade criminelle. Pour l'instant, les enquêteurs privilégient la thèse d'un déséquilibré.
V.G. et J.M.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr