Heureuse séparation de frères siamois

9 contributions
Publié le 6 février 2009.

Ils se sont réveillés tout doucement hier après-midi, chacun dans son propre lit. Deux frères siamois malgaches, âgés de 8 mois, ont été séparés mercredi matin par une équipe de l'hôpital Necker, à Paris. « Ce qui est miraculeux, c'est tout ce qui s'est passé avant l'opération », a souligné le professeur Yves Révillon, chef du service de chirurgie viscérale de Necker, se référant à la chaîne de solidarité mise en place pour soigner ces enfants, reliés par le thorax et l'abdomen avec un foie en commun. Nés d'une mère célibataire pauvre d'un village du sud de Madagascar, Imahagaga et Imahalatsa ont été pris en charge par le ministère de la Santé malgache, qui a financé les frais d'hospitalisation, puis par Médecins du monde et l'ordre de Malte, qui ont permis le voyage en avion jusqu'en France.

Hier matin, « les enfants allaient bien », selon leurs médecins. Une vingtaine de personnes ont participé à l'opération - « une intervention rare » -, qui a duré quatre heures. Un des deux bébés avait toutefois « un peu de fièvre ». « Les enfants étaient très symétriques, et avaient des organes parfaitement normaux », a expliqué le professeur de médecine, qui pratique ce type d'opération délicate « une fois tous les sept ans ».

Désormais, leur espérance de vie est jugée « tout à fait normale ». Yves Révillon précise que sur 24 enfants siamois séparés à Necker, « 23 ont survécu ». Miracle de la nature, la peau arrachée des enfants va repousser petit à petit, et leur foie, qu'ils partageaient, devrait se régénérer progressivement.

Quant aux conséquences psychologiques, il est difficile de les évaluer, dans la mesure où les enfants séparés en France sont souvent étrangers - en France, le diagnostic prénatal permet d'éviter la naissance d'enfants soudés l'un à l'autre par une partie du corps - et retournent vivre dans leur pays. Les deux petits garçons devraient rentrer chez eux avec leur mère « avant l'été ». ■

Laure de Charette
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr