«Un Français sur dix» victime d'inceste?

SONDAGE C'est le résultat d'une enquête menée pour la première fois par une association et Ipsos...

C. F.

— 

Deux millions de Français auraient été victimes d'inceste en France. Une première estimation réalisée à partir d'un sondage mené par l'institut Ipsos pour l'Association internationale des victimes de l'inceste et publié ce mercredi dans «Le Figaro».

Selon cette enquête menée auprès d'un échantillon national représentatif de 931 personnes, 3 % des Français déclarent avoir été victimes d'inceste. «Près de 2 millions de personnes sont concernées, selon ce sondage. Mais je pense qu'il s'agit plutôt d'une personne sur dix, souligne sa présidente, Isabelle Aubry. Nous voulons montrer que l'inceste, cela n'arrive pas que dans les fermes de la France profonde. Ce n'est pas un phénomène marginal, c'est un fléau de santé publique», affirme-t-elle dans «Le Figaro».

Un rapport présenté ce mercredi à l'Assemblée

Par ailleurs, un Français sur quatre déclare connaître au moins une personne victime d’inceste dans son entourage.

Cette étude est publiée alors que la députée UMP Marie-Louise Fort doit présenter un rapport sur la question ce mercredi à l'Assemblée nationale. Il préconise notamment d'inscrire l'inceste dans le code pénal.

Le rapport rappelle en effet que la législation actuelle ne réprime pas l’inceste et les agressions sexuelles incestueuses en tant que telles, les actes incestueux étant aujourd'hui «considérés dans un tout que sont les viols d’une part et les autres agressions sexuelles d’autre part».

Mots-clés :