Un non-lieu requis pour la tante de Géraldine Giraud

11 contributions
Publié le 30 septembre 2008.

JUSTICE - Selon le «Parisien», la procureure de Sens ne poursuivra pas Marie-Christine Van Kempen dans le double meurtre de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier%u2026

La procureure de Sens va requérir un non-lieu pour Marie-Christine Van Kempen, selon nos confrères du «Parisien». Elle est jusqu'ici poursuivie pour «complicité d'assassinat» et placée sous contrôle judiciaire dans le double meurtre de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier, disparues dans l'Yonne le 1er novembre 2004.

Dans un rapport remis au juge d’instruction Mickaël Ghir il y a deux semaines, les enquêteurs désignaient pourtant Marie-Christine Van Kempen comme «la probable commanditaire d'une séquestration-punition».

Manque de preuves

Mais le parquet de Sens a estimé qu'il n'existait pas de preuves suffisantes pour démontrer la complicité éventuelle de la tante de Géraldine Giraud. Il ne retient donc pas la thèse policière. Après quatre ans d’enquête, la PJ de Dijon avançait la piste d’une vengeance de Marie-Christine Van Kempen, qui s’en serait pris aux deux jeunes femmes par dépit amoureux.

La procureure requiert en revanche le renvoi aux assises pour assassinats de Jean-Pierre Treiber, le suspect principal dans le double assassinat de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier, disparues dans l'Yonne le 1er novembre 2004.

Corps retrouvés dans un puits

Les corps des jeunes femmes avaient été retrouvés dans le puits de la propriété de Jean-Pierre Treiber, à Villeneuve-sur-Yonne, quelques semaines plus tard. Patricia Darbeau, la compagne de Treiber, poursuivie pour recel d'escroquerie, va elle aussi bénéficier d'un non-lieu selon ce réquisitoire.

Le juge d'instruction rendra son ordonnance de renvoi dans une dizaine de jours. Les différentes parties civiles pourront faire appel avant le procès aux assise
M.Gr.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr