Un homme de 28 ans a été tué en pleine rue vendredi en fin d'après-midi au Havre (Seine-Maritime), un meurtre pour lequel deux individus en fuite sont recherchés
Un homme de 28 ans a été tué en pleine rue vendredi en fin d'après-midi au Havre (Seine-Maritime), un meurtre pour lequel deux individus en fuite sont recherchés - Philippe HUGUEN AFP

Un homme de 64 ans a été mis en examen mardi à Versailles, soupçonné d'avoir violé pendant cinq ans ses deux belles-filles aujourd'hui âgées de 12 et 14 ans, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.fr.

Sa femme de 41 ans a pour sa part été mise en examen pour ne pas avoir dénoncé ces faits qui se sont déroulés entre janvier 2011 et décembre 2015 dans un appartement de Trappes, commune populaire des Yvelines, en banlieue parisienne. Elle a été placée sous contrôle judiciaire.

Le sexagénaire est soupçonné d'avoir fait endurer un calvaire à ses belles-filles durant ces années: «des viols quotidiens, des agressions sexuelles, des centaines de fois» et des coups répétés, a expliqué cette source.

Décrite sous l'emprise d'un mari violent, la mère a expliqué aux enquêteurs qu'il avait de «gros besoins et une activité sexuelle quotidienne».

Les policiers avaient commencé à enquêter sur cette famille à la suite d'un signalement sur des soupçons de violences intrafamiliales.

Entendu par les policiers de la Surêté départementale des Yvelines, le beau-père a nié les faits. Les magistrats se sont transportés dans un hôpital parisien où il avait été admis à la suite d'un malaise pour lui signifier sa mise en examen et son placement en détention provisoire.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé