10.000 postes devraient être supprimés dans l’Education nationale

56 contributions
Publié le 28 juin 2007.

ECONOMIE – Xavier Darcos provoque la colère des syndicats…

Xavier Darcos a provoqué la colère des syndicats en annonçant la suppression de 10.000 postes à l’Education nationale. Le ministre a présenté jeudi sur BFM TV cet objectif du budget 2008. Xavier Darcos compte sur la collaboration des enseignants pour pouvoir l’atteindre: «Si nous obtenons que des professeurs, dans le cadre de la réflexion sur leur métier, acceptent d'être moins nombreux mais d'avoir un temps de travail différent, volontaire, évidemment, grâce à des volants d'heures supplémentaires importants, nous pouvons sans doute trouver des ajustements.» Cette mesure s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de réduction du nombre de fonctionnaires.

Les syndicats ont immédiatement exprimé leur désapprobation. Gérard Aschieri a dénoncé cette «logique comptable à courte vue, qui sacrifie l'avenir, compromet l'objectif d'assurer la réussite de tous et laisse présager un nouveau creusement des inégalités». Le secrétaire général de la FSU (Fédération syndicale unifiée) a menacé: «Si ces annonces se confirment, la FSU fera tout pour organiser la riposte la plus unitaire possible.»

Le Snes-FSU, principal syndicat des collèges et lycées, a rejeté cette «saignée pour l'Education nationale», alors que «les effectifs à la rentrée 2008, tels qu'ils sont prévus par le ministère, augmentent de plus de 20.000 élèves (premier et second degrés confondus)».

L'Unsa-Education a ironisé: «Ce ne sont donc pas les exigences d'un service public de qualité, au service de la réussite de tous les élèves qui priment mais bien la seule obsession comptable.» Tristan Rouquier, le président du syndicat de lycéens Fidl, s’est également inquiété: «Le ministre annonce une nouvelle réduction de postes pouvant mener à une inquiétante augmentation du nombre d'élèves par classe et à une dégradation des conditions de vie dans les lycées.»

Cette déclaration intervient deux jours après une autre annonce importante de Xavier Darcos. Le ministre l’Education nationale a exprimé mardi sa volonté de mettre en place de dispositifs d'études dirigées après l'école.
Avec AFP
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr