20.000 places supplémentaires pour les enfants handicapés à l’école

EDUCATION – Xavier Darcos a annoncé la création de 2.000 unités pédagogiques d’intégration avant 2010...

avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il rendrait "opposable le droit de tout enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier", samedi à Tours, devant le 47è congrès de l'Unapei (associations de proches de handicapés).

Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il rendrait "opposable le droit de tout enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier", samedi à Tours, devant le 47è congrès de l'Unapei (associations de proches de handicapés). — Fred Dufour AFP/Archives

Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a annoncé lundi, à l'issue d'une visite dans un collège de Bordeaux accueillant une Unité pédagogique d'intégration (UPI) pour élèves handicapés, l'ouverture «de 2.000 unités avant 2010».

Actuellement, on compte «900 UPI» dans le second degré en France. Deux cents de plus seront ouvertes à la rentrée prochaine et Xavier Darcos a pris «l'engagement solennel» de parvenir à «2.000 unités avant 2010», soit la possibilité d'accueillir environ 20.000 enfants handicapés.

Droit opposable

«Tout le monde sera intégré», a-t-il ajouté, précisant qu'il faudrait «réunir des dispositifs divers» afin d'assurer le financement de cet engagement. L'objectif, selon le ministre, c'est que «personne n'ait jamais à faire usage» du droit opposable pour «tout enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier» proposé début juin par le président de la République Nicolas Sarkozy.

La loi de février 2005 sur le handicap fait déjà obligation aux établissements scolaires d'accueillir les enfants handicapés que leurs parents souhaitent voir scolarisés en milieu ordinaire. Environ 151.500 enfants handicapés étaient scolarisés dans le cadre de l'Education nationale (classes ordinaires et adaptées) en 2005-2006, soit neuf sur dix, contre 90.000 en 2002.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.