Côte d'Azur: La famille d'un disparu s'interroge sur une énigmatique annonce de Nordahl Lelandais

FAITS DIVERS Les sœurs d’un homme disparu en 2011 attendent les développements de l’enquête, après la découverte d’une annonce de couchsurfing postée la même année à Menton, sous le nom d’un de ses chiens…

C.D.

— 

Une voiture de gendarmerie (illustration).

Une voiture de gendarmerie (illustration). — Konrad K. / SIPA

Nordahl Lelandais, déjà soupçonné d’avoir tué la petite Maëlys en août et  inculpé pour l’assassinat d’un militaire disparu en avril, est-il lié à la disparition, en 2011, d’un Chambérien de 45 ans ? Selon Nice-Matin, l’enquête de la gendarmerie pourrait être relancée par les investigations menées sur Nordahl Lelandais.

En cause, une annonce de «couchsurfing » postée à Menton ( Alpes-Maritimes) en 2011 sous le pseudonyme « Tyron 973 », le nom de l’un des chiens de Nordhal Lelandais. Cette pratique consiste à proposer un hébergement gratuit à un touriste de passage.

Deux disparitions inquiétantes lors d’un festival

« Hormis cette énigmatique annonce et quelques photos prises sur la Côte d’Azur, Nordahl Lelandais n’a laissé aucune trace de son passage dans les Alpes-Maritimes », indique le quotidien régional, citant la gendarmerie et la police.

>> A lire aussi : Fanfaron «adorable» ou «manipulateur violent»? Qui est Nordahl Lelandais?

Dans ce département, rapporte toutefois Nice-Matin, les sœurs d’Ahmed Hamadou, Chambérien de 45 ans, porté disparu depuis le 8 septembre 2011, « attendent fébrilement le développement de l’enquête de gendarmerie ».

Ahmed Hamadou et un ami étaient venus au Fort de Tamié (Savoie) pour participer à un festival de musique électro. Vers 5 heures du matin, il est reparti à pied, sans plus jamais donné signe de vie. L’année précédente, lors du même festival, une autre disparition inquiétante a eu lieu, celle de Jean-Christophe Morin, rappelle aussi Nice-Matin. Une autre piste pour les enquêteurs ?