Cher: Trois jeunes arrêtés pour avoir frappé un lycéen et filmé l’agression

FAITS DIVERS Huit jours d’ITT ont été prescrits à ce lycéen victime de la mode du « happy slapping »…

20 Minutes avec agence

— 

Un lycéen de Bourges (Cher) a été victime d'un « happy slapping », devant l'enceinte de son établissement.

Un lycéen de Bourges (Cher) a été victime d'un « happy slapping », devant l'enceinte de son établissement. — ISOPIX/SIPA

Pour un regard mal perçu, un adolescent de 15 ans a été passé à tabac, lundi 11 décembre, devant le lycée Alain-Fournier, à Bourges (Cher). Trois jeunes de 14, 16 et 17 ans ont été arrêtés, d’après les informations du Berry Réublicain.

>> A lire aussi : Nîmes: Il filme l'agression d'une septuagénaire et permet l'interpellation de deux suspects

Deux des trois agresseurs sont soupçonnés d’avoir frappé le jeune homme, et le troisième d’avoir filmé l’attaque avec son téléphone portable. Il semble qu’un simple regard soit à l’origine de ce déchaînement de violence. Selon les policiers, la vidéo de l’agression n’aurait pas été diffusée.

Les blessures infligées au lycéen, victime de la pitoyable vogue du « happy slapping » qui consiste à donner des coups et à filmer l’agression, lui ont valu huit jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Convoqués devant le juge des enfants

Les agresseurs, qui ne sont pas scolarisés dans le lycée, ont été placés en garde à vue au commissariat de Bourges puis laissés en liberté avec une convocation devant le juge des enfants.

Les deux individus soupçonnés d’avoir infligé les coups comparaîtront pour violences en réunion aux abords d’un établissement scolaire et le troisième qui filmait, pour complicité.

>> A lire aussi : Bourges: Un élève muni d’une arme factice crée la panique dans son lycée