Toulouse: Le jeune conducteur fête trop son permis dans un bar à vin, il le perd aussitôt

DELITS ROUTIERS Un jeune conducteur a refusé un contrôle de gendarmerie à Plaisance-du-Touch. Il roulait avec 1,39 g d’alcool par litre de sang…

N.S.

— 

Le jeune conducteur circulait avec 1,39 g d'alcool dans le sang. Illustration

Le jeune conducteur circulait avec 1,39 g d'alcool dans le sang. Illustration — F. Scheiber / 20 Minutes

Il avait vraiment trop arrosé l’événement. Un jeune conducteur a été arrêté peu après 0 h 30 dans la nuit de mercredi à jeudi à Plaisance-du-Touch, dans la banlieue toulousaine.

Il ne s’était pas arrêté lors d’un banal contrôle de gendarmerie, et a été intercepté ensuite dans le centre-ville par les militaires, qui ont tout de suite vu que quelque chose clochait : l’automobiliste sentait l’alcool et son comportement ne laissait guère de doute quant à son ivresse.

Et hop, déjà plus de permis

Après vérification, l’apprenti conducteur circulait avec un taux d’alcoolémie de 1,39 g d’alcool par litre de sang. Son explication ? Il venait d’obtenir son permis, et avait passé la soirée dans un bar à vin pour fêter ça.

Le précieux et tout nouveau sésame a été expédié à la préfecture, qui va le suspendre, en attendant une convocation devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Pour rappel, le taux d’alcool autorisé est 0,2 g/l pour le titulaire d'un permis probatoire.