Les six policiers interpellés mardi dans les Yvelines ont été mis en examen mercredi des chefs de recel d’abus de biens sociaux, complicité d’abus de biens sociaux et blanchiment d’abus de biens sociaux, a indiqué ce jeudi le parquet de Versailles dans un communiqué. Tous ont été placés sous contrôle judiciaire et ont notamment l’interdiction d’exercer leur profession.

Une escroquerie à la taxe fiscale

La police des polices enquête, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en juin dernier, sur une escroquerie à la taxe fiscale dans le cadre d’un trafic de voitures. Les investigations se poursuivent.