Brest: En état d'ivresse, il pousse la voiture de police pour se garer «à sa place»

FAITS DIVERS L'homme conduisait torse nu par une nuit glaciale...

C.A.

— 

Illustration d'un agent de police avec un éthylotest.

Illustration d'un agent de police avec un éthylotest. — SERGE POUZET/SIPA

Mardi soir, 23h à Brest. Le thermomètre dépasse à peine le zéro degré, quand un homme torse nu sort de sa voiture en titubant. En sens interdit, il vient de pousser légèrement une voiture de police. Pourquoi ? Mais parce que c’est sa place et qu’il aimerait bien s’y stationner, rapporte Le Télégramme.

Une alcoolémie à 1,80 gramme

Il demande alors aux agents de se pousser, afin qu’il puisse se garer. Dans leur voiture banalisée, les agents ne se privent pas de contrôler l’automobiliste, curieusement réchauffé à cette heure de la nuit. L’homme affiche une alcoolémie de 1,80 gramme par litre de sang.

Jamais condamné l’homme de 38 ans sera convoqué devant le délégué du procureur en janvier.