Nantes: Malaise cardiaque lors d'une interpellation musclée, l'IGPN saisie

FAITS DIVERS Un homme de 31 ans a été transporté au CHU dans un état sérieux, samedi midi à Nantes...

J.U.

— 

Illustration d'un véhicule de police.

Illustration d'un véhicule de police. — Franck LODI/SIPA

Il menaçait ses voisins et semblait de nouveau être en train de péter les plombs. Samedi midi, la police est intervenue dans un immeuble de la rue Paul-Bellamy, à Nantes, afin de maîtriser un homme, en proie à de réguliers accès de violences. Selon Ouest-France, qui rapporte les faits ce mercredi, son interpellation ne s’est pas déroulée comme prévu.

Le suspect de 31 ans, un ancien militaire décrit comme athlétique, se serait violemment rebellé. Deux agents de police auraient été blessés lors de cette arrestation musclée, indique Presse Océan. Une autre patrouille ainsi que les pompiers ont été appelés sur place.

Malaise cardiaque

L’homme, menotté aux poignets et aux chevilles et au sol, aurait alors été victime d’un malaise cardiaque. Réanimé par les pompiers, il a ensuite été conduit au CHU de Nantes, dans un état sérieux, puis placé en réanimation.

Il aurait eu un poumon perforé et une côte cassée. L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie « pour s’assurer que tous les gestes techniques des policiers étaient conformes », indique Ouest-France.