Nord: Les gendarmes alertent sur la circulation de faux billets

ESCROQUERIE Des individus écoulent de faux billets de 50 euros dans le département…

Mikael Libert

— 

Des faux billets de 50 euros saisis par les gendarmes.

Des faux billets de 50 euros saisis par les gendarmes. — Gendarmerie nationale

Ne pas se fier aux apparences. La gendarmerie du Nord a lancé une mise en garde suite à deux affaires d’escroquerie impliquant des billets de 50 euros. Plusieurs coupures, récupérées par les militaires, se sont révélées fausses.

Les personnes âgées ciblées

La première affaire remonte à jeudi dernier. Dans le cambrésis, une personne âgée a reçu la visite d’un individu à son domicile. Selon les gendarmes, l’homme, un quinquagénaire de type européen portant un manteau gris et une casquette, s’est fait passer pour un « membre du bureau de l’aide sociale de Bethencourt et Caudry ».

L’individu a d’abord remis un billet de 50 euros à la vieille dame avant de lui demander de la monnaie sur une autre coupure du même montant. C’est seulement après le départ de l’homme que la victime s’est rendu compte que les deux billets étaient des faux.

>> A lire aussi : Hauts-de-France, méfiez-vous des billets de 100 euros

Les gendarmes ont lié à ce premier fait, une affaire « similaire ». C’est à Phalempin cette fois qu’un homme s’est présenté au domicile d’une autre personne âgée. L’individu a affirmé à sa victime « qu’elle paye trop cher ses repas », indiquent les gendarmes. Il a ensuite demandé de la monnaie sur un billet de 50 euros qu’il tenait en main.

Faute de monnaie, il vole la carte bancaire

Sauf que la personne âgée n’a pas de quoi faire de la monnaie. L’individu ne s’est pas démonté pour autant, demandant à la victime sa carte bancaire. Carte qu’il est parvenu à dérober avant de quitter les lieux. Selon la gendarmerie, « la carte sera utilisée à 3 reprises pour retirer 1.200 euros mais aussi sur internet et dans divers commerces pour un montant de 705 euros ».

>> A lire aussi : Deux personnes âgées dépouillées et délogées pendant leur séjour en Algérie

Aux forces de l’ordre, la personne âgée a réussi à donner le signalement de l’escroc. Il s’agit donc d’un homme d’environ d’un âge moyen, mesurant 1,60m à 1,70m, la peau claire, qui parle sans accent et qui était vêtu d’un pantalon bleu foncé et de chaussures bleues.