Hauts-de-Seine: Une plaque en hommage à Medhi Ben Barka vandalisée à Gennevilliers

PROFANATION « Nous allons remplacer cette plaque et nous organiserons même un rassemblement pour montrer que nous ne laissons pas faire n’importe quoi », a déclaré le maire de Gennevilliers…

H. B.

— 

 La plaque en hommage à Mehdi Ben Barka, ancien chef de l’opposition au régime marocain, posée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), a été découverte profanée.

La plaque en hommage à Mehdi Ben Barka, ancien chef de l’opposition au régime marocain, posée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), a été découverte profanée. — Twitter/Patrick Leclerc

Nouvel acte de vandalisme dans les Hauts-de-Seine. La plaque en hommage à Mehdi Ben Barka, ancien chef de l’opposition au régime marocain, posée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), a été découverte profanée ce samedi matin, indique Le Parisien.

La stèle, située dans le parc des sports de la ville, avait été inaugurée en octobre 2014.

« Soit c’est un acte stupide, soit c’est politique, dans les deux cas c’est inacceptable », a dénoncé le maire

Le maire communiste de la ville, Patrice Leclerc, a publié une photo de la stèle vandalisée sur son compte Twitter. « Je découvre que la plaque en hommage à Mehdi Ben Barka à Gennevilliers a été brisée. C’est indigne », a écrit l’élu. « Soit c’est un acte stupide, soit c’est politique, dans les deux cas c’est inacceptable. Bien sûr, nous allons remplacer cette plaque et nous organiserons même un rassemblement pour montrer que nous ne laissons pas faire n’importe quoi » », a-t-il ajouté.

Il y a quelques jours, une autre plaque d’hommage a été profanée dans les Hauts-de-Seine. La stèle d’Ilan Halimi, séquestré et torturé à mort en 2006, a été recouverte d’inscriptions injurieuses à Bagneux.