Mauvais timing, mauvais contexte et mauvais délire alcoolique. Quelques heures à peine après le verdict du procès Merah, un homme de 42 ans a été arrêté à Toulouse pour « apologie du terrorisme ». L’interpellation par les hommes de la brigade anticriminalité a eu lieu vers 2h40 sur la place Arnaud-Bernard, en centre-ville. La police a été alertée par plusieurs témoins qui ont entendu l’homme faire l’éloge de Daesh et crier notamment « Vive Merah ».

Domicile perquisitionné

L’homme est connu des services de police pour des faits de vol, de conduite en état d’ivresse et de trafic de stupéfiants. Il a nié les termes reprochés au cours de sa garde à vue, s’abritant derrière son imprégnation alcoolique avérée. Par précaution, les enquêteurs de la Sûreté départementale ont procédé à une perquisition de son domicile au cours de la journée de vendredi. Ils n’y ont retrouvé aucun élément permettant d’étayer des sympathies terroristes.

>> A lire aussi : La justice n'est pas allée «jusqu'au bout», estiment les familles des victimes après le procès Merah

Le quadragénaire a été déféré en fin d’après-midi. Il appartient désormais au parquet de Toulouse de décider des suites de l’affaire.