Nîmes: Les pompiers de nouveau caillassés, trois jours après avoir été victimes de cocktails Molotov

FAITS DIVERS Un véhicule des pompiers a été caillassé à proximité du quarter Pissevin où trois jours plus tôt des cocktails Molotov ont été lancés contre une ambulance…

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'une ambulance de pompiers

Illustration d'une ambulance de pompiers — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Trois jours après avoir été victimes d’un jet de cocktail Molotov lors d’un véritable guet-apens dans le quartier populaire de Pissevin, à Nîmes, les pompiers ont de nouveau été la cible de violences, relate Objectif Gard.

>> A lire aussi : Jets de pavés et cocktails Molotov pour accueillir les pompiers à la cité

Alors qu’ils circulaient sur une voie rapide en contrebas du quartier, ils ont été la cible de caillassage par des individus qui avaient pris position sur une passerelle. Ces derniers auraient volontairement visé le véhicule des pompiers au milieu de la circulation.

Reçus par le préfet

Ce nouvel incident intervient alors que l’émotion est encore très vive. Les pompiers ont manifesté leur colère face à l’escalade la violence dont ils sont victimes. Leurs syndicats ont été reçus en préfecture lundi. Une plainte a par ailleurs été déposée.