EN DIRECT. Ayrault ne veut pas «mépriser» l'opposition... Pour Fillon, les syndicats seront les «premiers cocus» de la gauche...

56 contributions
Publié le 29 mai 2012.

21h06: Ce direct est maintenant terminé. Merci à tous de l'avoir suivi
Pour retrouver la synthèse de la journée, c'est par ici

19h48: Suivez l'interview de François Hollande à 20h sur France 2
Pour suivre en direct le premier entretien télévisé du nouveau président de la République, c'est par ici.

18h26: Jean-pierre Kucheida officiellement exclu du Parti socialiste
Ca y est, le bureau national du PS a officiellement exclu la candidat dissident Jean-Pierre Kucheida des rangs du parti. Son suppléant, Yves Dupont, a subi le même sort. Quant aux personnes qui le soutiennent, elles passeront par la commission fédérale de résolution des conflits. Parmi elles: Daniel Percheron, président du Conseil général du Pas-de-Calais.

18h20: Manuel Valls a la cote
La nomination de Manuel Valls au ministère de l'Intérieur est saluée par plus de 7 Français sur 10, d'après un baromètre BVA pour Orange, L'Express et France Inter publié ce mardi. Sa nomination est de loin la plus populaire, mais la moitié des ministres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault recueillent plus de 60% de jugements positifs, selon ce baromètre.
Une performance étonnante se l'institut de sondage: «Être à la fois le seul ministre du gouvernement à être accueilli positivement (54%) par une majorité de sympathisants de droite et aussi à être l'un des plus populaires auprès des sympathisants de gauche» (89%), ajoute l'institut de sondages.


16h44: Fillon estime que «les syndicats vont être les premiers cocus de la gauche»
«Les syndicats vont être les premiers cocus de la gauche», a estimé ce mardi François Fillon à propos de la concertation entre le gouvernement et les syndicats, notamment au sujet de la réforme des retraites.

16h05: 130.000 Français de l'étranger ont voté par Internet
Près de 130 000 Français de l'étranger ont voté par Internet pour les élections législatives. C'est le premier scrutin numérique organisé en France pour une consultation nationale.

15h33: Jean-Marc Ayrault promet de ne pas «négliger» ou «mépriser» l'opposition
Rapports avec l'opposition, communication des ministres, stratégie pour les législatives et présence du président de la République au Conseil constitutionnel: tous les sujets politiques abordés par Jean-Marc Ayrault dans son interview-fleuve à l'Express sont résumés par ici.

14h49: Rama Yade pastiche le «Moi président» de François Hollande
Candidate dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine, Rama Yade, membre du Parti radical, pastiche dans une vidéo le désormais fameux «Moi président» de François Hollande en se lançant, sourire aux lèvres, dans une tirade à base de «Moi députée...». [à partir de 0'56'']



14h37: L'UMP tente de peser sur la réforme des retraites
Christian Jacob, président du groupe UMP de l'Assemblée, a annoncé ce mardi avoir obtenu de Pierre Méhaignerie (UMP) la réunion de la commission des Affaires sociales que ce dernier préside afin d'entendre les ministres de tutelle du dossier des retraites, dont Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé). «Il faut qu'il y ait un débat, que l'on sache comment on finance car aujourd'hui on nous sort un décret sans avoir aucune idée du financement. Ça mérite d'avoir quelques précisions», a-t-il affirmé.
Pour rappel, l'équipe mise en place par François Hollande prévoit de ramener à 60 ans l'âge de départ à la retraite pour les salariés ayant commencé à travailler très jeunes et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a convoqué ce mardi les organisations syndicales pour évoquer le dossier.

13h02: Dans la guerre des chefs qui sévit en ce moment à l'UMP entre Jean-François Copé et François Fillon, l'internaute Sheena semble avoir fait son choix. Vous êtes d'accord avec elle?

«Je ne suis pas de droite et je n'ai pas du tout les mêmes idées que Fillon. Mais au moins, cet homme est droit dans ces idées, sait ce qu'il veut et où il va. Alors que Copé est de mauvaise foi et très arrogant.»


12h51: Le PS confirme l'exclusion du dissident Kucheida
On en parlait dans le live politique de lundi: Jean-Pierre Kucheida, entré en dissidence dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais, va bien être exclu du Parti socialiste. C'est David Assouline, porte-parole du PS, qui l'a confirmé ce mardi.

>> Deux temps forts politiques ce mardi: les concertations syndicales en vue d'un prochain sommet social, à suivre en live par ici. Et la première interview télévisée de François Hollande depuis son élection, analysée ici par le nouveau blog élysée du Monde, et à suivre en live sur 20 Minutes à partir de 20h.

11h29: Cambadélis dira en septembre s'il vise la tête du PS
Le député PS Jean-Christophe Cambadélis a indiqué mardi qu'il dirait en septembre s'il brigue ou non la succession de Martine Aubry à la tête du Parti socialiste. Sur France Inter, l'élu parisien a rappelé avoir marqué en décembre son «intérêt pour le poste» de Premier secrétaire. «Je n'y suis pas revenu depuis», «ce serait une double faute: on ne va pas jouer les Fillon-Copé à gauche entre tous les candidats possibles ou probables» et puis «Martine Aubry est encore là».

11h04: Copé pose en «chef» de la «famille» UMP
Le secrétaire général de l'UMP, en prise à une rivalité avec François Fillon qui convoitera son poste au prochain congrès de l'UMP, a souligné ce matin sur RTL son rôle de «chef de famille». Interrogé sur l'identité du Premier ministre en cas de cohabitation, Jean-François Copé a commencé par répondre que «c'est au président de la République de choisir», avant d'ajouter: «Vous avez noté que j'ai consacré beaucoup d'énergie à rassembler, apaiser, rabibocher, faisant ainsi mon travail de secrétaire général , finalement une sorte de chef de famille.» [à partir de 5'22']


Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP... par rtl-fr

10h40: Selon BFMTV, c'est fait, Raymond Depardon a photographié François Hollande ce matin pour son portrait officiel.



10h38: Marine Le Pen appelle les électeurs UMP à voter pour son «Rassemblement bleu marine»
«Il n'y a plus rien à attendre des dirigeants de l'UMP, quels qu'ils soient. Copé ou Fillon, c'est la machine à perdre d'un côté comme de l'autre», a déclaré Marine Le Pen sur France Inter. «C'est le moment ou jamais de faire cette grande recomposition que j'appelle de mes voeux et d'appeler les électeurs de l'UMP à forcer à cette recomposition», a ajouté la présidente du parti d'extrême droite, appelant à voter pour son «Rassemblement bleu marine».

10h27: Martine Aubry quittera la tête du PS «au plus tard» à l'automne
Invitée sur BFMTV/RMC à dire elle quitterait la tête du Parti socialiste, Martine Aubry a répondu: «Au plus tard au moment du congrès qui aura lieu à l'automne.» Quant à savoir qui pourrait la remplacer: «Oui, oui, je le vois, j'ai une idée, mais de toute façon ce n'est pas le moment de parler de ça. Nous ne sommes pas à l'UMP.»



10h06: En cas de duel MoDem/UMP dans sa criconscription, le PS appellerait à voter Bayrou
Le Parti socialiste appellerait à voter pour François Bayrou dans le cas où le dirigeant centriste serait confronté à un duel avec l'UMP au second tour des élections législatives dans son fief des Pyrénées-Atlantiques, a déclaré mardi Martine Aubry. Manque de chance pour le patron du MoDem, face à lui, c'est le PS qui est donné gagnant au second tour.

09h46: Raymond Depardon choisi pour réaliser le portrait officiel de François Hollande
Le portrait officiel de François Hollande, qui sera affiché dans toutes les mairies, sera l'oeuvre du photographe et réalisateur Raymond Depardon, selon Europe 1.La radio rappelle qu'il y a quelques semaines, Depardon avait déploré ne pas «tellement être un portraitiste», tout en confiant qu'il accepterait de faire ce cliché du nouveau Président si on le lui demandait.

09h31: Rions avec les élections avec «LOLgislatives»
«Parce qu'il y a un potentiel de LOL dans les affiches des législatives près de chez vous»: tel est le slogan d'un Tumblr créé à l'occasion des élections législatives et répertoriant les affiches les plus loufoques ou surprenantes du scrutin. Au-delà des affiches, 20 Minutes a réalisé un diaporama des candidats les plus atypiques.

09h18: Tension au centre autour du duel Fillon/Copé
Le député Nouveau Centre Jean-Christophe Lagarde ne se montre pas tendre ce mardi sur Twitter avec ses anciens amis François Bayrou et Hervé Morin. «Curieux centristes "autonomes": Morin devient petit sniper de Copé v/s Fillon, lui-même soutenu par Bayrou. Regrettent-ils de ne pas être UMP?», raille celui qui a soutenu la candidature de Nicolas Sarkozy en 2012.



09h08: La gauche en tête pour les législatives, mais pas de «vague rose»
La gauche parlementaire arriverait en tête du premier tour des élections législatives (45%) s'il avait lieu dimanche prochain, selon la première vague du baromètre Ipsos/Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, contre 35% pour l'UMP et ses alliés. «Le rapport de forces est favorable à la gauche. Mais la victoire s'annonce d'une ampleur mesurée. C'est tout sauf une déferlante. On ne se dirige pas vers une majorité absolue du PS», note Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos.
 

>> Bonjour et bienvenue dans ce live de l'actualité politique et électorale. Pour lire la synthèse de la journée d'hier, c'est par ici.

N. Bg.
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr