Elections: Le résumé de la journée politique du 11 mai

10 contributions
Publié le 11 mai 2012.

SYNTHÈSE - Polémiques, grandes et petites phrases... «20 Minutes» retrace pour vous l'actualité politique de la journée, entre passation de pouvoir et élections législatives...

Feu nourri du Front national contre Mélenchon

Marine Le Pen et Louis Aliot, son compagnon et porte-parole, n’y sont pas allés de main morte ce vendredi matin contre Jean-Luc Mélenchon. L’ex-candidat Front de gauche à la présidentielle devrait se lancer samedi dans la bataille des législatives à Hénin-Beaumont, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, là même où Marine Le Pen cherche à se faire élire. Celle-ci a ironisé sur un «SCF, un sans circonscription fixe», et affirmé: «Ce n'est pas très glorieux, je trouve, de la part de Jean-Luc Mélenchon, que de tenter comme ça de courir après les caméras». Louis Aliot a pour sa part présenté Jean-Luc Mélenchon comme un «cas pathologique» et un «cas psychiatrique à étudier», insistant: «Si, pour exister, il a besoin de coller à ce point à Marine Le Pen, ça devient inquiétant.»
 

Le patrimoine de François Hollande rendu public

Comme le veut la règle, François Hollande a communiqué au Conseil constitutionnel l’état de son patrimoine personnel pendant la campagne présidentielle, et le Journal officiel l’a publié ce vendredi. Le patrimoine du président français élu s'élève à environ 1,18 million d'euros. Par comparaison, Nicolas Sarkozy avait fait état lors de la campagne pour la présidentielle 2007 d'un patrimoine de 2,1 millions d'euros, qui est passé à 2,7 millions d'euros en cinq ans.

TF1 et France 3 mises en demeure par le CSA pour leur soirée électorale

On ne rigole pas avec l'interdiction d'annoncer les résultats de la présidentielle avant 20h. Le CSA a mis en demeure jeudi soir TF1 et France 3, la première pour un SMS lu par une journaliste et évoquant la victoire du candidat socialiste, la seconde pour une journaliste météo dévoilant à sa manière les résultats du second tour.

Frédéric Mitterrand pousse un coup de gueule post-campagne

Invité de France Inter ce matin, le désormais ex-ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a dénoncé une «campagne très hystérisée» dans laquelle «beaucoup de vraies questions n'ont pas été abordées», en donnant l'exemple de la question de la culture. «A droite, personne n'avait envie d'entendre parler du problème de la culture», souligne Frédéric Mitterrand.

Henri Guaino, le parachutage qui dérange

L’ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a été investi vendredi matin par l’UMP dans la 3e circonscription des Yvelines, et ça ne plaît pas à tout le monde au sein du parti. Sur Twitter, le député (UMP) de la Mayenne Yannick Favennec a salué la «connerie» que représente ce parachutage. Et surtout, le maire UMP de la Celle-Saint-Cloud, Olivier Delaporte, a affirmé à 20 Minutes qu’il se maintiendrait comme candidat dans cette circonscription face à ce «puissant homme de l’appareil».

Nicolas Bégasse
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr