Présidentielle: Les slogans célèbres de ces dernières années

10 contributions
Publié le 7 janvier 2012.

CAMPAGNE - «20 Minutes» zoome sur six slogans qui ont marqué l'histoire politique de ces trente dernières années...

Le slogan qui n’aurait jamais dû exister: «La force tranquille», Mitterrand 1981.

C’est sans doute le slogan le plus célèbre de ces trente dernières années. Et pourtant, il a failli ne jamais orner les affiches de François Mitterrand. «En 1981, il y avait une vingtaine de personnes dans son équipe de campagne, raconte Jacques Séguéla qui avait retrouvé cette formule de Jean Jaurès. Quand je leur ai présentée, les vingt membres ont voté contre ce slogan.» A ce moment-là, François Mitterrand serait rentré dans la pièce où avait lieu la discussion. «Nous sommes en démocratie, j’ai aussi le droit de voter, aurait dit l’ancien Président. Moi, il me plaît ce slogan. Et comme c’est ma campagne, ce sera celui-là.» La démocratie a parfois ses limites quand il s’agit de remporter une présidentielle.

 >> En image les affiches et slogans des dernières campagnes électorales.

Le slogan à double sens: «Présider autrement», Jospin 2002.

La formule date en fait de 1997. Après la dissolution, Lionel Jospin fait campagne sur deux axes: l’emploi et la morale. Il fait alors de son style, en totale opposition avec celui de Jacques Chirac, un argument. «Gouverner autrement», se révèle être un programme tout en étant un moyen de décrédibiliser l’autre candidat: «l’autre ment». Repris en 2002, ce slogan ne portera finalement pas chance aux socialistes.

 >> Comment on fabrique un slogan? Réponse ici.

Le slogan détourné: «Mangez des pommes!», Chirac 1995.

Jacques Chirac a-t-il gagné la présidentielle de 1995 grâce aux Guignols de l’Info? Près de vingt ans après, la question demeure tant la marionnette a rendu l’original sympathique aux yeux des Français. Le candidat RPR avait fait de la pomme l’un des symboles de sa campagne. Ses militants en distribuaient même dans la rue. Les Guignols avaient repris l’idée en faisant de «Mangez des pommes» le slogan humoristique officieux de Chirac. Edouard Balladur, présenté alors comme un personnage austère en a fait les frais.

 

Le slogan repris: «Le changement c’est ici et maintenant», Mitterrand 1988 – Hollande 2012.

«Mitterrand doit se retourner dans sa tombe», assure Jacques Séguéla. En 1988, François Mitterrand sort plusieurs slogans. Il y a le célèbre «Génération Mitterrand» mais aussi «Le changement, c’est ici et maintenant». Dans son «adresse aux Français» publiée dans Libération mardi 3 janvier, François Hollande reprend à son compte cette formule en disant «Le changement, c’est maintenant». Le candidat socialiste a encore le temps d’en changer.

 

Le slogan de défaite qui fait finalement gagner: «Yes we can», Obama 2008.

Il est près de 23 heures, le 8 janvier 2008. Barack Obama vient de perdre de deux points l’état du New Hampshire contre Hillary Clinton lors de la course à l’investiture démocrate. Le candidat se lance alors dans un discours offensif appelant ses partisans à un sursaut. Au milieu du discours, il prononce alors cette phrase: «Yes, we can!» La suite fait partie de l’histoire. Reprise par tous ses partisans, la formule fera mouche et emmènera pour la première fois un afro-américain à la victoire lors d’une présidentielle américaine.

 

Le slogan humoristique: «Jusqu’à présent la France est coupée en deux, avec moi elle sera pliée en quatre!», Coluche 1981.

Avec sa salopette à rayures et ses cheveux en bataille, il a fait peur aux plus grands. Lancée par une plaisanterie, la candidature de Coluche à la présidentielle de 1981 devient sérieuse quand l’humoriste découvre qu’il recueille 16 % d’intentions de vote dans les sondages. Avant de finalement jeter l’éponge sous la pression, il reste fidèle à lui-même en sortant le slogan: «Jusqu’à présent la France est coupée en deux, avec moi elle sera pliée en quatre!».

Vincent Vantighem
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr