Résultat présidentielle: Pour Jean-Marie Le Pen, Florian Philippot est «l’un des principaux responsables» de la défaite de Marine Le Pen

POLITIQUE Le père de la candidate du Front national a appelé ce dimanche soir le parti à « revenir à ses fondamentaux »…

C.P.

— 

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, le 1er février 2017 à son domicile de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national, le 1er février 2017 à son domicile de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). — GILLES BASSIGNAC/JDD/SIPA

Le patriarche du camp Le Pen reprend de la voix. Moins de deux heures après l’annonce de la défaite de sa fille Marine Le Pen à l’élection présidentielle, Jean-Marie Le Pen a livré son analyse du scrutin ce dimanche soir sur RTL.

>> A lire aussi : Suivez la soirée électorale du second tour de la présidentielle

« Un des principaux responsables »

« Le rapport de force était tout à fait en faveur de [Emmanuel] Macron », a estimé l’ex-candidat FN au micro de RTL. Interrogé sur la volonté de sa fille Marine Le Pen d’engager une « transformation profonde » du pari, le président d’honneur du parti lance une réponse sans appel : « Ça, c’est le congrès qui va le décider. Je croyais avoir compris que c’était monsieur Philippot qui voulait changer de nom. Comme il est un des principaux responsables de la défaite de Marine Le Pen, je pensais peut-être qu’il songeait à s’esquiver. » Une condamnation nette du vice-président du FN Florian Philippot avec lequel Jean-Marie Le Pen affiche régulièrement son opposition.

>> A lire aussi : FN. Jean-Marie Le Pen accuse Florian Philippot d’être un «agent double»

« Pour un retour aux fondamentaux »

« Je pense qu’il faut rester fidèle (…) aux fondamentaux du Front national », a conclu Jean-Marie Le Pen. Selon l’ex-candidat frontiste, ce sont en effet « les problèmes de l’euro, de l’Europe, de la retraite à 60 ans, qui ont plombé la campagne de madame Le Pen. » « Je pense qu’il faut parler à la France des vrais problèmes, des problèmes démographiques, des problèmes de l’immigration massive, de l’insécurité, du chômage, des déficits vertigineux… »

« Ce sont les fondamentaux du Front national qui ont permis à ce mouvement d’être le seul qui a été créé au XXe siècle et qui s’est perpétué, aucun autre », a affirmé Jean-Marie Le Pen.

>> A lire aussi : VIDEO. Présidentielle. Et maintenant, quel futur pour Marine Le Pen?

>> Comment a voté votre commune ? Le résultat de l’élection présidentielle, ville par ville.